20 solutions pour développer sa créativité

Développer sa créativité par des actions simples à mettre en place au quotidien est tout à fait possible. Le processus créatif est améliorable pour chacun de nous !

Il n’est pas toujours évident de rester créatif en toutes circonstances. Cela nous semble être un effort à fournir alors qu’il est beaucoup plus confortable et rapide de se conformer aux schémas existants.

La peur de l’inconnu et la pression du résultat conduisent souvent au réflexe de s’accrocher aux branches de ce que l’on connait déjà.

Pour autant, si vous voulez donner naissance à de nouveaux projets et être différent des autres, il est nécessaire de développer sa créativité et de sortir de sa « caverne ».

Dans cet article, je vous propose une liste d’actions que vous pouvez mettre en place facilement pour construire un terrain fertile et rester créatif en toutes circonstances.

Les 4 étapes du processus créatif

Le processus créatif comporte 4 étapes qui se succèdent. On retrouve : la préparation > l’incubation > l’illumination > la vérification.

1 – La préparation

La préparation correspond à la phase d’immersion qui prépare et nourrit l’esprit. Votre cerveau est un moteur qui a besoin d’énergie pour travailler. Vous devez l’alimenter et le faire fonctionner régulièrement pour qu’il soit efficace.

2 – L’incubation

L’incubation est le moment où votre cerveau travaille pour chercher des solutions. Dans la machinerie cérébrale, la transmission et le traitement des informations se font en continue. Cependant, le contexte dans lequel vous êtes est important pour que votre cerveau travaille dans de bonnes conditions.

3 – L’illumination

L’illumination est l’instant magique où l’idée surgit : Eurêka ! Votre cerveau propose une solution. Souvent fugace et éphémère, vous devez la saisir pour ne pas l’oublier.

4 – La vérification

La vérification correspond à la phase de convergence ou l’idée sera évaluée avec lucidité et bon sens. C’est l’étape où la raison reprend le dessus. Il est important de dissocier les phases de divergence et de convergence pour laisser l’esprit créatif s’exprimer.

20 actions pour développer sa créativité au quotidien

Je vous propose 20 actions simples à mettre en œuvre pour rester créatif. Afin de mettre en perspective le bénéfice de chacune d’elles, je les ai tout simplement classées selon les 4 phases du processus de la créativité.

1 – Actions pour préparer votre esprit

Entourez-vous de personnes créatives. Profitez-en pour vous nourrir de leurs créations. En revanche, fuyez ceux qui vous coupent systématiquement dans votre élan, fuyez les briseurs de rêves.

Persévérez car la préparation peut être longue. Il se peut que vous ayez besoin de temps pour réunir toutes les informations qui vous seront utiles par la suite. Votre esprit a besoin de temps aussi pour accepter et voir les opportunités qui vous entourent.

Visitez des endroits nouveaux régulièrement. Que ce soit pour vos loisirs ou professionnellement, vous avez intérêt à vous ouvrir sur de nouveaux contextes qui nourriront votre vision des choses. Vous verrez les problèmes et les opportunités sous un autre angle.

Entretenez la culture du doute. Dites-vous que ce que vous voyez n’est qu’une interprétation de la réalité. De nombreux biais cognitifs déforment notre appréciation de la réalité.

Amusez-vous dans votre travail. Se préparer à la créativité peut prendre du temps et pour durer il vaut mieux prendre du plaisir au quotidien.

Lisez régulièrement ! La lecture revient à se nourrir d’esprits brillants. On n’est pas obligé d’en lire un par semaine, même si cela est possible. Déjà en lire un par mois ou tous les 3 mois est déjà très bien. Cumulés sur 40 ans de carrière cela devient vite impressionnant.

Faites une cure médiatique : réduisez votre temps passé devant la télé et sur les réseaux sociaux. Si vous le pouvez, mettez votre portable de temps en temps sur silencieux et ne lisez vos mails que 3 fois par jours. Et investissez ce temps dans une nouvelle activité.

Opérez des changements dans votre quotidien : votre parcours voiture, l’endroit où vous mangez le midi, l’heure de vos réunions, … Par habitude, vous suivez tous les jours le même processus : cassez cela de temps en temps pour vous libérer l’esprit de schémas pré-établis.

2 – Actions pour favoriser l’incubation

Ne restez pas tout le temps derrière vos écrans. La créativité a besoin d’un territoire plus vaste pour s’exprimer et s’évader. Tous vos sens doivent être en éveil. Sortez du bureau de temps en temps pour travailler et vous oxygéner l’esprit.

Faites des pauses. Votre esprit a besoin de se reposer et d’être tranquille pour l’incubation. Rappelez-vous les moments pendant lesquels vos idées surgissent le plus souvent. Le contexte dans lequel vous êtes à ce moment là est favorable à votre incubation. Ça peut être par exemple : une pause à la machine à café, un verre en terrasse ou une balade en forêt.

Collaborez ! La créativité est contagieuse, il faut la partager ! Les échanges sont souvent une source d’inspiration inépuisable. De deux idées en naît souvent une troisième.

Pratiquez régulièrement. C’est la clé pour que votre cerveau soit de plus en plus efficace. L’incubation peut être lente et passive si vous ne vous entraînez pas. Avec la pratique et à force d’utiliser des méthodes de créativité, vous allez accélérer ce processus d’incubation jusqu’à le faire fonctionner à la demande.

Rangez votre bureau régulièrement. C’est un bon réflexe pour ne pas avoir l’esprit trop encombré. Je sais que ce point est discutable car chacun a sa propre façon de faire. En tout cas, questionnez vous sur la meilleure façon d’organiser votre espace de travail pour favoriser votre concentration.

Écoutez de la musique. Profitez-en pour identifier l’état où votre esprit est le plus efficace pour votre inspiration. Vous pouvez faire des essais avec plusieurs styles musicaux et en jouant sur le volume sonore. Ainsi vous trouverez quelle est l’ambiance favorable pour libérer la créativité qui est en vous.

3 – Actions pour saisir une idée

Prenez des notes de vos idées. Rappelez-vous qu’elles sont éphémères et qu’il vaut mieux les saisir au vol. Un carnet type Moleskine peut être une bonne solution pour une prise de notes à la main. Vous pouvez aussi utiliser Evernote ou Google keep pour capter une idée avec d’autres médias : photo, texte, vidéo, enregistrement son, …

Gardez l’esprit ouvert. Une idée qui est en train de naître est fragile. Réservez-lui un bon accueil et ne la jugez pas trop vite.

Ne cherchez pas à être parfait. Ceci est valable aussi pour vos créations, ne cherchez pas une solution parfaite du premier coup. Dites-vous qu’une idée naît toujours avec des défauts et il faut l’accepter comme cela. Ne vous jugez pas trop durement.

4 – Actions pour juger si votre idée est bonne

Acceptez d’être différent et de sortir des sentiers battus. Cela revient aussi à prendre parfois sur vous le fait que votre idée soit rejetée ou semble ridicule. Dites-vous que c’est le cycle normal d’adoption d’une innovation.

Écoutez les critiques. Qu’elles soient positives ou négatives, l’important est d’en tirer quelque chose de constructif qui vous aidera à mûrir votre idée.

Relativisez ! Si vous validez une solution et que cela ne marche pas, cela fait parti du “jeu”. Vous devez accepter les erreurs. L’erreur fait parti du processus d’innovation. Si vous ne vous trompez jamais, c’est que vous ne prenez pas assez de risque.

Et maintenant ?

Développer sa créativité n’est pas quelque chose qui se décrète du jour au lendemain. C’est plutôt une somme de petites choses à mettre en place. Pour qu’une plante puisse grandir, il faut que le terreau soit fertile et l’arroser régulièrement.

Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, c’est que probablement vous avez envie de développer votre créativité et je vous en félicite !

Pour cela, voici un petit plan d’actions :

1 – Pour commencer, relisez ces propositions et choisissez 3 actions.

2 – Puis, mettez en place ces actions et imprégnez-vous de ces nouvelles pratiques.

3 – Ensuite, faites le point et tirez-en une expérience. Et recommencez avec de nouvelles actions.

Voilà, c’est la fin de cet article. J’espère qu’il vous a plu. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Je serai très intéressé de les lire et je répondrai autant que possible à vos questions, alors c’est l’occasion !

Et n’hésitez pas non plus à le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile 🙂

A très vite sur Innover malin !

2 Réponses pour “20 solutions pour développer sa créativité

  1. Bonjour Laurent,
    Cet article m’a beaucoup plu, on y trouve du vécu, tu as à mon sens parfaitement “décortiqué” les processus qui permettent d’accéder à l’innovation.
    J’ai retrouvé dans cet article des thèmes que nous avons abordés lors de nos entrevues amicales: le doute , l’écoute des collègues, la prise de risque, la modestie, le droit à la désobéissance, la caverne de Platon … tous ces éléments sont ( j’en suis convaincu ) incontournables.
    De plus tu as compris qu’en faisant progresser un groupe on progresse soi même.
    J’aime bien cette maxime :<> cela s’applique aussi à l’innovation.
    Bravo pour ce beau travail.
    Avec mes cordiales salutations.
    Serge.

    1. Bonjour Serge,
      merci pour tes commentaires. Tu soulignes très justement les deux niveaux sur lesquels on peut agir au quotidien : le travail sur soi et le partage avec les autres.
      A très bientôt,
      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *