Comment générer des idées avec une matrice de découverte

La matrice de découverte est une méthode de créativité simple à utiliser et efficace pour innover. Elle propose à travers un tableau à double entrées de confronter et combiner plusieurs critères deux à deux pour générer de nouvelles idées.

Généralement, on part souvent d’un problème pour innover. Et dans ce cas, on focalise naturellement notre énergie créative sur la résolution du problème. Mais lorsqu’on part d’une feuille blanche pour développer un nouveau produit, il n’est pas toujours évident de savoir par quoi commencer.

Pourquoi utiliser une matrice de découverte

La matrice de découverte est un outil de créativité universel. Dans un temps limité elle permet de générer de nouvelles idées pour proposer :

  • un nouveau produit,
  • un nouvel usage,
  • un nouveau service,
  • un nouveau nom de produit ou de marque.

Le fait de combiner de manière systématique des critères que nous n’aurions pas forcément eu le réflexe de confronter permet de produire des idées souvent originales.

C’est un excellent stimulant pour la créativité !

Mieux comprendre la matrice de découverte

Les principes

La simulation prospective est une des facultés les plus puissantes de l’être humain. Sans même nous en rendre compte, notre cerveau est sans cesse en train de prédire l’avenir pour guider nos comportements.

Par conséquence, le simple fait de se poser une question « et si ? » vous permet d’accéder aux capacités de simulation de votre cerveau. D’ailleurs, ce schéma est tout aussi valable pour proposer des solutions face à des combinaisons improbables.

En somme, la matrice de découverte permet de suggérer à notre cerveau des associations qui automatiquement donneront lieu à des simulations. Dans les étapes du processus créatif, cette matrice joue le rôle d’incubateur. C’est elle qui va déclencher votre réflexe naturel à suggérer des solutions grâce à des rencontres forcées au travers d’une grille pré-établie regroupant les critères que vous aurez choisi.

En réalité, le principe de la matrice de découverte repose sur le principe d’association d’idées. C’est un des principes clé de la créativité.

De deux idées en nait une troisième !

Un peu d’histoire …

L’art de générer une idée nouvelle à partir de deux solutions existantes a été étudié par Arthur Koestler dans son livre The Act of Creation, édité en 1964. Il démontre que depuis toujours, l’art de concevoir n’est en réalité qu’une combinaison de choses existantes.

L’exemple de Johannes Gutenberg, célèbre inventeur de l’imprimerie, illustre ces propos. Au XV siècle, le développement de l’accès aux connaissances booste le besoin en livre. L’offre n’arrive pas à suivre car jusque là chaque ouvrage est reproduit à la main par des moines : un travail long, difficile et coûteux.

C’est en associant l’idée des sceaux que l’on appose sur les manuscrits et le fonctionnement d’un pressoir à raisins que Gutemberg a l’idée de l’imprimerie. Il a ensuite façonné des lettres coulées dans un alliage de plomb et utilisé le papier qui absorbe plus facilement l’encre sans faire de bavure. Le génie de Gutemberg a été d’associer et de combiner d’une manière innovante des idées existantes.

Quelques exemples

De nombreux exemples illustrent ce principe d’association d’idées parmi lesquels je citerais :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  TRIZ : 20 critères gradués pour imaginer l'évolution des objets techniques

Produit : Moto + ski = la motoneige

Nouvelle conception qui intègre des parties du ski avec l’architecture d’une moto.

Usage : Surf + cerf volant = le kitesurf

Association d’idées entre la pratique du cerf-volant et du surf.

Service : Cirque + théâtre = le Cirque du soleil

Association d’idées entre les services proposés au cirque et au théâtre

nom de Marque : Food + speed = Feed

Association d’idées entre deux caractéristiques d’une marque de repas rapides.

Comment construire votre matrice de découverte

La matrice de découverte est tout simplement un tableau à double entrées avec une abscisse et une ordonnée. Puis, pour chaque entrée un thème est sélectionné et décliné en plusieurs critères.

Deux types de matrices

La matrice “carrée

Les critères consignés en ordonnée et en abscisse sont identiques.

La matrice “rectangulaire

Les critères consignés en ordonnée et en abscisse sont différents.

La construction de la matrice est sans doute la partie la plus importante de la préparation. Prenez le temps de bien choisir vos données d’entrée. Pour vous aider et vous faire gagner du temps, je vous propose plusieurs options.

Exemples de matrices pour un nouveau produit

Fonctions / parties du produit

Cette matrice permet de chercher une contribution de chaque partie pour remplir les fonctions importantes du produit.

Par exemple on pourrait s'interroger à savoir comment les différentes parties d'une chaise pourraient répondre à des critères de légèreté, de bruit ou de robustesse.

Parties du produit / un autre système

Cette matrice permet de grouper des produits différents. Cet exercice est pertinent lorsqu’on choisi des produits différents mais en restant dans un univers proche.

Par exemple on pourrait imaginer comment les différentes parties d'une table de ping-pong pourrait s'adapter à l'univers de la maison tel qu'une table, le sol, etc ...

Parties du produit / technologie

Cette matrice permet de se questionner sur l’utilisation potentielle de différentes technologies sur un produit.

Par exemple on pourrait concevoir les différentes parties d'un couteau en plastique, en bois, en métal ou en céramique. 

Exemples de matrices pour un nouvel usage ou un nouveau service

L’univers du produit / un autre univers

Cette matrice suggère souvent de nouveaux concepts.

Par exemple on pourrait imaginer de croiser l'univers de la randonnée avec l'univers de la cuisine.

L’univers du produit / le même univers

Cette matrice carrée suggère souvent de nouveaux concepts constitués des éléments déjà disponibles dans votre univers. Ce qui facilite les choses.

Exemple de matrice pour le nom d’un nouveau produit

Caractéristiques du produit / les mêmes caractéristiques

Cette matrice carrée produit des noms qui suggèrent l’identité de votre produit ou votre marque sans forcément être signifiant.

Comment utiliser la matrice de découverte

Comme pour toute méthode, il existe un processus à suivre. Pour faciliter la mise en place de cette matrice de découverte, je vous propose de suivre ces 7 étapes.

1 – Pour commencer, définissez le sujet à traiter avec la matrice de découverte.

2 – Ensuite choisissez le type de matrice que vous allez construire en fonction de vos besoins : nouveau produit, nouvel usage, nouveau service, nom de marque.

2 – Puis, identifiez les critères à intégrer dans chaque entrée du tableau.

3 – Bâtissez la matrice avec ces critères sur un support visuel = un tableau blanc, un paper-board, un tableau en vidéo projecteur, une feuille A0, etc …

4 – Ensuite, croisez les critères deux à deux et posez-vous la question suivante : “Associer le critère A avec le critère B fait penser à quoi ?” Il est important de formuler une phrase.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Design thinking : les 5 étapes clés

5 – Enfin, faites circuler la parole, et notez les idées suggérées par l’association formulée. Cherchez à remplir ainsi toutes les cases vides.

6 – Une fois la matrice remplie, triez les idées selon vos besoins.

7 – Pour finir, sélectionnez les idées les plus fortes selon vos critères de choix.

Quelques conseils pratiques

  • Il vaut mieux réaliser plusieurs matrices de découverte sur un même sujet en explorant plusieurs variables différentes que de faire des matrices trop longues et fastidieuses.
  • L’ordre dans lequel on remplit les cases n’a pas d’importance. Si une case n’inspire personne au bout de 30s, passer à la suivante. Puis essayer en fin de séance de revenir dessus au cas où cela inspire quelqu’un.
  • Noter toutes les idées, pas de censure !!!

En conclusion, l’utilisation de cette matrice est plutôt simple et ludique pour une équipe. Du coup il est facile de la mettre en œuvre rapidement. De plus elle est applicable à de nombreux domaines ce qui rend cette méthode universelle.

Et maintenant ?

Pour commencer à appliquer cette méthode je vous propose le plan d’action suivant.

1 – Pour commencer, appliquez la matrice de découverte pour le nom d’un produit. C’est sans doute l’exercice le plus facile qui vous mettra le pied à l’étrier.

2 – Puis, listez les caractéristiques principales du produit : fonctions, design. Et intégrez-les dans une matrice carrée. C.a.d les mêmes caractéristiques en abscisse et en ordonnée.

3 – Ensuite, croisez les critères deux à deux et proposez des nouveaux noms !

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile 🙂

A très vite sur le blog Innover malin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *