Comment innover par association d’idées

Pour innover, il n’est pas toujours évident de sortir du cadre dans lequel nous sommes. Et à vrai dire, on a souvent la fausse idée de croire que les idées de génie proviennent d’une réflexion de haut vol réservée aux plus initiés. Alors qu’en réalité, un des raisonnements qui fonctionne le mieux pour résoudre des problèmes et innover est celui qu’on utilise sans même sans rendre compte depuis notre plus jeune âge. Il s’agit du raisonnement par association d’idées ou par analogie.

Apprentissage par analogie avec les pommes

On retrouve l’analogie dans les processus de résolution de problèmes mais aussi dans la transmission des connaissances par des métaphores. Le processus d’apprentissage par association d’idée est d’une puissance extraordinaire.

Souvenez-vous de la manière avec laquelle vous avez appris les mathématiques « 3 pommes + 3 pommes … », l’électricité « le courant est comme de l’eau qui s’écoule … », l’atome « les électrons tournent autour du noyau comme les planètes autour du soleil … ». Souvenez-vous également de la manière dont vous sont venu naturellement des idées en observant une situation « Tiens en voyant ce truc … ça me donne une idée ! ».

En maîtrisant ce raisonnement, vous révélerez le génie qui est en vous. Vous mettrez à profit vos connaissances déjà acquises pour les exploiter à travers le levier formidable qu’est l’analogie. Il est vrai aussi que certains en sont plus capable que d’autres. Mais en lisant cet article, vous prendrez conscience qu’il s’acquiert et s’entretient par des méthodes simples et qui ont fait leurs preuves.

Le raisonnement par association d’idées comment ça marche

Le raisonnement par association d’idées est un levier intéressant pour la créativité. Il prend appui sur une connaissance connue pour faire progresser une réflexion en cours. C’est un raisonnement très intuitif qui permet de faire jaillir de nouvelles perspectives.

Associer deux choses ensemble pour en faire naître une troisième.

Par exemple, associer un principe complexe à un univers connu, nous permet de le comprendre. Ou alors, associer une nouvelle situation à un problème connu, nous permet de trouver de nouvelles solutions. Par intuition, sans même nous en rendre compte, nous fonctionnons déjà comme ça…

A noter que nos connaissances et les expériences vécues se multiplient avec l’âge et peuvent être utilisées pour former de nouvelles analogies. C’est donc un processus vertueux et ça c’est une bonne nouvelle 😉

Ce raisonnement analogique s’oppose au raisonnement analytique qui se consacre uniquement aux faits, au quantitatif, aux parties sans jamais s’intéresser à l’ensemble. Le raisonnement par analogie permet une approche plus intuitive et sans véritables limites. Il permet de regarder la problématique dans son ensemble et de relier tous les éléments dans une vision globale.

Un peu d’histoire

Paratonnerre – Analogie entre l’arc électrique et l’éclair

Voici l’histoire d’une invention que vous connaissez sans doute. En 1752 à Philadelphie, Benjamin Franklin au péril de sa vie, a mis à profit un violent orage pour lancer un cerf-volant muni de son invention pour capter l’électricité atmosphérique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment utiliser les 9 écrans pour imaginer le futur d'un produit

En réalité, il a utilisé un raisonnement par analogie pour nourrir son intuition. Il avait remarqué que la foudre et l’étincelle électrique se ressemblaient, avaient la même couleur, la même odeur et le même comportement. Franklin a donc supposé que la foudre était une décharge électrique et c’est ce qu’il a démontré par son expérience au grand dam des scientifiques de l’époque. C’est ainsi qu’est né le paratonnerre.

Denis Diderot qui a éclairé le siècle des Lumières disait déjà « Ce que l’esprit comprend, il le comprend par assimilation, ou par comparaison, ou par analogie. »

Comment utiliser un raisonnement par association d’idées

Tout d’abord, raisonner par analogie prend en compte au moins deux capacités humaines : celle de considérer des relations de similitude entre deux choses et celle bien évidemment de les utiliser. Alors comment procéder pour mettre tout cela en œuvre ? Ne vous faites pas de nœuds au cerveau car il existe de nombreuses solutions pour ça 😉

1 – Les principes d’innovation

Vous pouvez utiliser les principes d’innovation de TRIZ. Ils ont le gros avantage de catégoriser la majorité des choix de conception possibles. En réalité, TRIZ est une méthode intéressante pour innover car elle offre un moyen systématique de trouver des solutions techniques analogues. Du point de vue de TRIZ, la plupart des innovations sont déjà existantes et constituent une nouvelle application dans différents domaines.

Passer au crible votre produit ou votre problème à travers ces principes vous permettra de faire jouer à plein votre raisonnement par association d’idée. Une phraséologie adaptée vous permettra d’utiliser efficacement chacun de ces principes d’innovation.

[votre produit] + principe d’innovation = nouveau produit

En pratiquant régulièrement cette technique, j’ai toujours obtenu de bons résultats. Lors des séances de créativité que j’organise, j’obtiens en moyenne 15 idées pertinentes par heure. Pour arriver à ce résultat, j’ai sélectionné par expérience le TOP 10 des principes d’innovation de TRIZ. Ce sont les plus universels et qui surtout apportent de plus de résultats. Découvrez ci-dessous ma sélection et cliquez sur chaque lien pour avoir accès à l’explication de chaque principe.

Séance de créativité TRIZ
  1. Segmenter
  2. Sacrifier une partie
  3. Changer localement une caractéristique
  4. Casser la symétrie
  5. Grouper plusieurs parties
  6. Ajouter une fonction
  7. Placer une partie à l’intérieur d’une autre
  8. Intégrer une action requise plus tard
  9. Déplacer une partie dans une autre dimension
  10. Renforcer le dynamisme

2 – La transposition

Source Oatshoes – Chaussures 100% biodégradables

L’idée de cette méthode est de vous imaginer dans un univers parallèle, proche du thème duquel vous voulez innover, pour ensuite y traiter votre problématique. Puis il s’agit dans ce nouveau cadre d’y trouver des idées. Et enfin il vous reste à reporter ces idées dans le contexte initial.

[votre produit] + nouveau contexte = nouveau produit

Par exemple, imaginons que vous vouliez rendre des chaussures de sport plus “Eco-friendly”. Pour cela, une solution pourrait être de transposer la problématique dans l’univers du jardinage. Et pourquoi ne pas créer des chaussures biodégradables qui intègrent une graine permettant de faire pousser un arbre 😉

C’est l’idée qu’a eu la marque Oatshoes en intégrant des graines dans la languette de leurs chaussures totalement biodégradables. Une fois les chaussures usées, elles peuvent être plantées et être utiles une seconde fois !

3 – La connexion forcée

En réalité, on peut forcer la réflexion autour d’un produit en s’appuyant sur plusieurs types de leviers : une photo, un mot, un process, un besoin, etc … Et cette démarche créative peut être menée de manière complètement aléatoire ou orientée sur un thème en lien avec votre brief de départ.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 façons de protéger une innovation technique

[votre produit] + levier = nouveau produit

Association d’idées entre le cerf-volant et le surf.

En fonction du levier utilisé, le résultat sera bien évidemment différent. Par exemple en jouant sur le process, vous ferez évoluer votre produit techniquement en allant jusqu’à changer éventuellement son architecture. En revanche, en jouant sur le besoin vous orienterez plutôt vos idées sur un nouveau concept avec probablement un nouvel usage.

Prenons l’exemple du kitesurf. Ce sport est né de l’association d’idées entre l’aile de cerf-volant et la planche de surf. Les deux produits réunis avec quelques aménagements bien sûr ont permis de créer une pratique complètement nouvelle.

Et maintenant?

Pour mettre à profit ce raisonnement sur vos projets d’innovation, je vous propose d’essayer la technique d’association d’idée avec les principes d’innovation. C’est la méthode que j’utilise le plus et qui fonctionne vraiment très bien.

1 – Pour commencer, choisissez un produit dans votre environnement qui n’a pas évolué depuis longtemps.

2 – Puis, utilisez les 10 principes de Triz sélectionnés en cliquant sur chaque lien. Pour cela, appliquez la première phrase en l’appliquant à votre produit. Après l’annonce de la phrase, il faut vous l’imaginer mentalement : c’est un vrai effort à fournir !

3 – Enfin, forcez-vous à maintenir une réflexion de 10mn sur chaque principe. Si la première phrase ne vous inspire pas au bout de 30s : évitez de vous perdre dans des idées vagabondes …, passez à la deuxième, puis à la troisième. Ne vous découragez pas, il vous faudra répéter l’exercice plusieurs fois pour que cela devienne un automatisme.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile 😉

A très vite sur le blog Innover malin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *