Bienvenue sur Innover Malin !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon nouveau guide 7 principes pour Innover Malin : Cliquez ici pour accéder gratuitement au livre ! Merci de votre visite et à bientôt !

On a tous des idées qui nous traversent l’esprit régulièrement. Que ce soit une idée de concept, quelque chose qui nous étonne, un problème à résoudre, un lieu à visiter, une info à creuser, une action à mener … ou tout simplement quelque chose dont on aimerait se souvenir. Mais bien souvent, on n’a rien sous la main lorsqu’une idée arrive ou lorsqu’une opportunité se présente … nous n’avons pas toujours le réflexe de tout noter en se disant qu’un jour cela pourra servir.

Sans noter les choses, sans les mettre à plat, on a aussi vite fait d’être aveugler par l’ampleur de la tâche. Puisque tout est volatile dans notre esprit, il est difficile de se souvenir de tout. Puisque tout est plein dans notre tête, on ne sait plus par où commencer …

Il arrive aussi d’avoir la volonté de noter les choses mais de ne pas déceler autour de soi l’idée innovante ou l’opportunité qui nous permettra de construire un projet. On voit autour de soi des inventeurs à succès et à chaque fois on se dit qu’on aimerait bien en faire autant… Mais comment s’y prendre ?

Pour être créatif on a besoin d’être réceptif et de développer l’envie de faire les choses. Cela revient à regarder le monde qui nous entoure avec la volonté d’en capter tous les secrets. Il y a plein d’opportunité autour de nous, les chercher est un premier pas vers une observation efficace.

Mais pour bien observer, il est nécessaire de savoir ce que l’on cherche.

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va » Sénèque.

Mais il est tout aussi important d’être prêt. Prêt à fixer cette opportunité pour mieux pouvoir s’en servir plus tard.

En lisant ce chapitre vous apprendrez à mettre en place des outils tout simples pour ne pas laisser passer l’opportunité de progresser dans votre projet.

Il est essentiel de disposer d’un outil de prise de notes simple et accessible car comme vous avez dû déjà l’expérimenter, quand une idée nous traverse l’esprit, elle est aussi vite oubliée… C’est pour cette raison qu’il est essentiel d’avoir avec soi, à tout instant, un système fiable de prise de notes. Que ce soit un bon vieux Moleskine ou un Smartphone, l’essentiel est que ce système soit simple et rapide. Sinon, vous ne l’utiliserez pas durablement …

Une idée est multiforme, tantôt elle s’exprime par un dessin, un schéma, une phrase, ou une photo … et pouvoir la saisir sous sa forme la plus représentative, la plus brute est un bon moyen d’en capter l’essentiel quitte bien évidemment à revenir dessus pour enrichir la réflexion. La main reste le prolongement de l’esprit … il ne faut pas chercher à limiter l’idée à cause de sa représentation.

Mais pour capter une idée ou une opportunité, il faut y être préparé. Les choses viennent rarement par hasard …

« La chance ne sourit qu’aux esprit bien préparés. » L. Pasteur

Se dire de prendre des notes avant d’aller quelque part incite à mieux regarder notre environnement, à mieux tendre l’oreille, à mieux formuler les réflexions … cela développe la curiosité. On passe du contemplatif stérile à l’observation active.

Une autre vertu de la prise de note, est qu’elle rend plus zen. Sortir de sa tête des idées et les coucher sur un papier allège l’esprit. Et se vider la tête est bien un prérequis pour pouvoir absorber autre chose et progresser. Une prise de note bien organisée permet de structurer aussi son projet, de mettre un peu d’ordre dans sa tête, d’en tirer l’essentiel et par conséquent des priorités.

Léonard de Vinci est le parfait exemple de l’observateur, scientifique et inventeur. Ses différentes études en sciences et en ingénierie sont aussi impressionnantes et innovantes que son travail artistique. Il a tout de même constitué dans des carnets de notes quelque treize mille pages d’écriture et de dessins, qui associent art et philosophie naturelle.

Léonard de Vinci a réalisé et mis à jour quotidiennement ces notes pendant toute sa vie et ses voyages. Continuellement, il s’est efforcé de faire des observations du monde qui l’entourait. Même si tous ses projets n’étaient pas réalisables, il en a tout même concrétisés un certain nombre. Et franchement, quel plaisir de relire ses notes plus de 5 siècles après !

Alors pour mettre en place une prise de note efficace, je vous invite à suivre les points suivants :

1 – Quoi observer et comment le noter ?

Pour une prise de note efficace, recherchez la simplicité ! Vous pouvez réduire les supports au nombre de deux :

  • Votre smartphone, parce que vous l’avez presque toujours sur vous. Il vous permettra de noter vos idées à la volée et de prendre des photos sur le vif.
  • Un carnet de note, comme un Moleskine par exemple, pour des dessins ou des schémas. Bien sûr, ne pas oublier le crayon … ;)

Chercher des idées qui donneront de la valeur à vos projets. Noter ce qui vous étonne autour de vous. Pour cela, rien de plus simple : organiser directement dans votre smart phone des listes autour des sujets qui vous intéressent. Un bon moyen de traiter les axes sur lesquels vous devez être attentif pour avancer !

L’important est d’enregistrer la note sous la forme d’une action à mener avec un verbe. L’idée est que cette prise de note vous soit utile et ne soit pas stockée pour être stockée … elle doit entraîner une action de votre part.

Pour vous aider à commencer, vous pouvez par exemple créer les thèmes suivants dans une boîte à idée : Voir sur internet, Visiter, Lire, Discuter, Faire, Écouter, Gouter, Acheter, etc …

Pour ce qui est des dessins dans votre Moleskine, pas de stress … l’idée n’est pas de faire une œuvre d’art mais d’illustrer une idée qui vous passe par la tête. Et vous constaterez, qu’à force de pratiquer, vos dessins deviendront de plus en plus clairs.

2 – Comprendre ce que l’on observe

Pour comprendre une situation ou un concept, je vous invite à vous lancer dans un petit questionnement rapide. C’est un bon moyen pour passer de l’étonnement à la compréhension.

Pour cela rien de plus simple, pratiquez la technique des 5 pourquoi. Poser la question du pourquoi 5 fois successivement vous oblige à aller en profondeur … Il est nécessaire de développer sa curiosité mais aussi sa réflexion pour comprendre les choses et leur raison d’être. Il est important de ne pas se faire aveugler par des détails ou l’aspect superficiel des phénomènes.

Au final, vous arriverez très probablement à identifier une peur ou une frustration profonde. Et c’est justement un des ressorts fondamental d’une bonne idée. Lorsque vous apportez une réelle solution à un problème qui enquiquine la vie des gens, vous avez en main une vraie bonne idée que vous pourrez dégrossir puis façonner.

3 – Relire ses notes et les structurer

Posez votre smartphone et votre carnet sur votre table de chevet, comme cela, lorsque vous vous coucherez le soir vous pourrez noter les idées auxquelles vous pensez. Idem le matin au petit déjeuner, c’est souvent une belle opportunité de dresser les priorités de la journée en se remémorant les choses à faire. Et bien souvent à la relecture d’une idée vous trouverez des moyens de la bonifier ou alors en trouver d’autres automatiquement.

Ne vous limitez pas à ce que vous avez écrit de la veille, mais relisez toutes vos notes. Une idée importante qui ne vous aurait pas marqué il y a quelques mois peut soudain vous apparaître intéressante.

Dans ce processus tout simple, l’important est d’y consacrer un peu de temps régulièrement. Il faut habituer l’esprit à travailler, à raisonner, à synthétiser, à prioriser et à décider.

Si vous avez besoin de structurer encore un peu plus une idée il existe des applications comme MindManager qui aide à schématiser une réflexion. C’est aussi un bon moyen de communication.

L’important est de réussir à transformer quelque chose qui vous étonne en une opportunité.

4 – Passer à l’action

Gérer une priorité par journée est déjà pas mal. Pour être efficace dans la gestion de vos actions, commencez par réaliser celles qui concernent d’autres personnes. Et traitez vos propres actions pendant que les autres travaillent pour vous … ;) Surtout, traitez les actions urgentes et planifiez les actions importantes.

Faire des listes est important pour ne rien oublier, mais aussi essentiel pour la satisfaction de rayer une tâche réaliser ! Cela vous permet de prendre conscience que vous avancez dans votre réflexion.

En procédant ainsi, vous allez devenir votre propre coach. Vous allez avoir de plus en plus de bonnes idées, parce que vous aurez tout simplement de plus en plus d’idées. Vous vous engagez ainsi dans une dynamique positive pour innover.

 Pour vous lancer, je vous invite à faire dès à présent 4 choses

1 – Pour commencer, créez votre boîte à idées sur votre smartphone. Pour cela rien de plus simple, utilisez votre application NOTES et créer une nouvelle note par thème.

2 – Ensuite, achetez un Moleskine pour vos dessins et vos schémas.

3 – Puis, appliquez la technique des 5 pourquoi pour comprendre une problématique à laquelle vous faites face.

4 – Enfin, pendant une semaine, passez 30′ chaque matin au petit déjeuner à relire vos notes et décider d’une action à réaliser dans la journée.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile ;)

A très vite sur le blog Innover malin !

  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *