Durant son évolution, le grille-pain s’est beaucoup transformé à ses débuts jusqu’à atteindre un niveau de perfectionnement qui se stabilise.

Lors de mes enseignements en conception innovante, j’ai la chance de faire travailler plusieurs groupes d’étudiants sur des produits de la vie courante. Cette année, un groupe travaille sur la reconception du grille-pain.

Rien de tel qu’un petit tour dans les bases brevet pour s’immerger dans cet univers et faire un point sur l’état de la technique. Du coup, je me suis dit que c’était l’occasion de vous en faire profiter aussi ! 

C’est toujours intéressant de comprendre les étapes technologiques qui ont été franchies et sur quels axes d’innovation se sont portés tous les efforts. Vous constaterez que les transformations ont été importantes au début, puis se sont stabilisées avec le temps. Est-ce bientôt le signe du déclin de ce produit ? L’avenir nous le dira.

Je vous propose une série de 10 brevets d’invention qui ont contribué à l’évolution de ce produit. C’est l’occasion de comprendre aussi quels leviers d’innovation ont été utilisés.

L’évolution technique du grille-pain

Le grille-pain sur poêle à gaz

Brevet n° US694042A

Avant le tout électrique, les grille-pain utilisaient les systèmes de chauffe existant dans les cuisines. En 1901, l’américain VROOM ROBERT publie le brevet d’un grille-pain qui justement utilise le feu d’une gazinière. Il dispose d’un système ingénieux de déflecteur et de quatre supports de pain grillagés et articulés. On observe ici une segmentation de la partie grillagée pour répartir le pain autour de la source de chaleur.

Le grille-pain pivotant

Brevet n° US996082A

En 1908, les américains BARBE EDGAR et GUISSART ALBERT inventent un système de grilles pivotantes actionnables grâce à un système astucieux de roues dentées. L’utilisateur peut ainsi déplacer de manière coordonnée les tranches de pain pour les faire griller d’un côté puis de l’autre. Le grille pain devient plus dynamique.

Le système rotatif continu

Brevet n° US1212051A

En 1917, l’américain GUMAER GEORGE invente un système rotatif permettant de faire griller le pain en continu autour d’un point chauffant. Les grilles – suspendues sur une structure circulaire – présentent successivement les deux faces de la tranche de pain face à la source de chaleur.

Le grille-pain électrique

Brevet n° US1394450A

En 1921, l’américain STRITE CHARLES invente un système de grille-pain associé à des résistances électriques, le tout situé sur un bâti. Le temps de chauffe est réglable et permet de contrôler plus facilement l’opération. L’air de rien, le groupement du système avec des résistances électriques a révolutionné le grille-pain en le rendant autonome au niveau du chauffage et en facilitant grandement son utilisation.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  L'évolution technique du tuyau d'arrosage : histoire d'innovation

Le grille-pain avec supports inclinables

Brevet n° US1532951A

En 1925, l’américain ROGERS DAYTON invente un grille-pain électrique disposant de supports inclinables . Un système de contrôle électrique permet d’ouvrir le grille-pain une fois l’opération terminée. Le système devient plus dynamique et pratique à l’usage.

Le système de convoyeur

Brevet n° US1555336A

En 1925, l’américain VAUGHAN VICTOR invente un grille-pain disposant d’un convoyeur. Il suffit à l’utilisateur de déposer la tranche de pain à l’entrée du tapis puis de la récupérer à la sortie. Ce système – fonctionnant en mode continu – a une cadence plus élevée et convient donc parfaitement à un usage professionnel comme en hôtellerie pour le petit-déjeuner.

Le grille-pain avec chariot vertical coulissant

Brevet n° US1698146A

En 1929, l’américain STRITE CHARLES (l’inventeur du premier grille pain électrique cité ci-dessus) invente une évolution assez proche de l’architecture encore utilisée actuellement. Les résistances et le système de maintien de la tranche de pain sont intégrés dans le carter. L’inclusion permet d’obtenir un ensemble assez compact, pratique et sécurisant pour l’utilisateur.

Le système de maintien avec grille autocentrée

Brevet n° DE2612608A1

En 1977, les allemands ENDRES ERNST et RADER ARMIN inventent un système de support autocentreur. Cette solution permet de contrôler la position de la tranche de pain à équidistance des deux résistances placées de part et d’autre. Cela a pour effet de rendre optimale la répartition du chauffage.

La forme de grille adaptable en fonction de l’épaisseur du pain

Brevet n° FR2642635B1

En 1990, les français ALAIN ROUSSEAU et DOMINIQUE ANTOINE – pour le compte de la société SEB – inventent un système disposant de part et d’autre une grille en forme de dièdre permettant de recevoir et griller des tranches de pain de différentes épaisseurs. La grille dispose donc localement d’une forme adaptée au serrage d’une certaine épaisseur de pain.

Le grille-pain avec récupérateur de miettes

Brevet n° CN202751243U

En 2013, le chinois YAN JIEBO invente un système de récupération de miettes coulissant dans la base du grille-pain. Le produit devient ainsi plus dynamique pour faciliter son entretien sans devoir tout démonter.

Quelles observations faire sur l’évolution du grille-pain

L’évolution du grille-pain du point de vue “énergie”

A l’aire du chauffage au gaz, le grille-pain a évolué vers plus de dynamisme pour animer les tranches de pain autour d’un seul point de chauffe. Puis, la démocratisation des résistances électriques et leur faible encombrement ont permis de répartir les points de chauffe autour de la tranche de pain. L’air de rien, ça a révolutionné l’architecture de ce produit.

L’intervention de l’utilisateur dans le processus

Au commencement de l’histoire du grille pain, l’utilisateur devait placer la tranche de pain, refermer la grille, surveiller la chauffe, ouvrir la grille, retourner la tranche de pain, refermer la grille, surveiller à nouveau la chauffe puis enfin ouvrir la grille pour recueillir la tranche de pain tant désirée ! 🙂

Ensuite, progressivement son action s’est réduite grâce à des systèmes plus dynamiques lui rendant la tâche plus simple. Puis, le système est devenu semi-automatique plaçant ainsi l’utilisateur dans une situation de contrôleur.

Les principes d’innovation utilisés

Pour chacun des brevets, vous avez pu identifier le principe d’innovation qui illustre le mieux l’évolution qui a eu lieu. C’est toujours l’occasion de vous montrer la simplicité des principes utilisés et la force qu’ils représentent.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  A quel moment accélérer ou s'arrêter dans son projet ?

Nous avons abordé dans cet article les principes suivants : segmentation, groupement, dynamisme, continuité, inclusion, équipotentiel et qualité locale. Ce sont 7 principes issus des 40 principes d’innovation de TRIZ

Si cet article sur l’évolution du grille-pain vous a plu, je vous invite à découvrir d’autres produits en cliquant sur la liste des articles similaires juste au-dessous. 

    2 réponses pour "L’évolution technique du grille-pain : histoire d’innovation"

    • Abdallah

      Bonjour, bon sujet du grille pain cela dit on peut continuer à œuvrer pour une meilleure utilisation du produit.

      • Laurent Cachalou

        Bonjour Abdallah,
        Oui bien sûr une évolution du grille-pain est toujours possible vous avez raison. Ceci dit, les bases brevet nous montrent que les ressources d’amélioration se réduisent, car les inventions portent désormais sur des détails. L’architecture du produit reste la même depuis de nombreuses années.
        A bientôt,
        Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.