Principe d’innovation : grouper plusieurs parties de votre produit

Lorsqu’on se lance dans la réalisation d’une tâche, force est de constater qu’on a souvent besoin de plusieurs choses en même temps. Grouper ce qui est utile au même moment est souvent un gage de simplicité et d’efficacité.

Le principe de groupement est utile pour sortir du cadre et tirer profit de l’environnement du produit. C’est donc une aide précieuse pour faire un pas de côté et imaginer de nouvelles interactions rendant votre produit plus efficace.

Pour commencer, je vais partager avec vous les secrets de ce principe d’innovation et vous expliquer comment l’appliquer. Puis nous verrons ensemble 3 exemples qui vous permettront de bien comprendre son application et de l’utiliser immédiatement.

Ce principe de groupement est issu des 40 principes d’innovation de la méthode TRIZ. Et vous verrez qu’en l’appliquant, vous générerez des idées pertinentes, simplificatrices et utiles pour l’utilisateur.

Le principe de Groupement

Est-il possible de grouper des objets destinés à des opérations parallèles ou voisines ?

Le principe du groupement suggère de grouper des parties du produit. Pourtant, bien souvent pour des raisons x ou y, on fait face à des produits constitués de plusieurs parties parfois identiques. On s’y est habitué et c’est comme ça … Ce principe casse les codes établis et remet en cause l’existant pour tendre vers plus de simplicité.

Qui plus est, diminuer le nombre de parties en les groupant permet directement de réduire le nombre d’interfaces. C.a.d moins de liaisons, moins de fixations, moins d’adaptateurs, en somme : moins de coûts et moins de problèmes.

De plus, l’utilisation de ce principe d’innovation permet de grouper dans le temps des opérations similaires. Bon nombre de produits s’utilisent dans un processus établi où chaque action se déroule l’une après l’autre. Et du coup, ce séquencement fait naître bon nombre de produits dédiés à un usage plutôt limité. Bien souvent, on se retrouve donc à utiliser successivement plusieurs objets pour obtenir un résultat. Grouper les objets pour les utiliser en parallèle vous permet de réduire les coûts et de gagner du temps : c’est tout bénef 😉

Mais ce principe d’innovation ne s’arrête pas là ! Il peut s’agir aussi de grouper le produit avec des objets environnants. Et là ça devient vraiment puissant, car vous vous servez des ressources environnantes pour résoudre votre problème. Et quand les ressources sont en plus gratuites, il ne faut pas s’en priver !

Par ailleurs, s’autoriser à se grouper avec des objets environnants, ouvre la perspective d’aller chercher plus de valeur. En fait, votre produit passera de la notion de système à celle de super-système. Et dans un monde Darwinien qui est le nôtre, intégrer cette perspective vous permettra de faire évoluer naturellement votre offre dans le temps. Ainsi, vous éviterez de vous faire « manger » par un autre acteur du marché.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Quel planning prendre en compte pour construire son projet ?

Comment faire pour grouper plusieurs parties d’un produit

Plusieurs formulations peuvent être utilisées pour exploiter au mieux le Groupement. Voyons ensemble 3 formulations possibles :

1 – Grouper ou fusionner plusieurs parties similaires du [produit]

Prenons le cas de la chaise.

Elle est généralement constituée de 4 pieds, une base et un dossier. Nos anciens ont rapidement groupé les 2 pieds arrière avec la structure du dossier pour améliorer la résistance de la structure. Certains ont même imaginé remplacer les 4 pieds par un seul. Et enfin, on voit aujourd’hui des chaises de salon de jardin – ou même de designer – injectées en une seule pièce.

Chaise de cuisine design injectée en une seule partie.

“Grouper ou fusionner plusieurs parties similaires de [la chaise] suggère l’idée de simplifier le produit en se posant ces questions-là.

On voit bien aussi à travers cet exemple, le rôle que joue l’évolution de la technologie dans l’innovation produit. Une bonne idée se trouve souvent à la croisée de plusieurs chemins.

Quelqu’un qui aurait eu cette idée-là avant l’avènement de l’injection plastique aurait imaginé la chaise en bois taillée dans la masse ou coulée en bronze. Évidemment, c’est moins pertinent …

2 – Combiner des actions pour les rapprocher dans le temps

Prenons le cas du décapeur thermique.

Il y a encore peu de temps, nous utilisions un décapeur pour faire décoller la peinture puis en un second temps une spatule métallique pour l’enlever.

“Combiner des actions pour les rapprocher dans le temps” suggère par exemple l’idée d’effectuer le décollement et l’enlèvement en même temps. Cette idée a permis au fabricant BLACK & DECKER d’associer une spatule directement en sortie du décapeur.

Décapeur thermique avec une spatule intégrée pour décoller la peinture en un geste.

Au final, on passe de 2 outils à 1 seul et surtout, on gagne en temps et en efficacité pour la plus grande satisfaction de l’utilisateur.

3 – Grouper ou fusionner une partie du [produit] avec un [objet proche]

Pour appliquer ce principe, vous pouvez sélectionner une liste d’objets proches que vous pourriez associer. Pour cela, pensez à une personne en train d’utiliser le produit et réfléchissez à ce qu’elle utilise d’autre dans ce contexte-là.

Prenons le cas de l’éponge de cuisine.

Auparavant, nous utilisions exclusivement des éponges naturelles ou synthétiques après avoir utilisé un ustensile pour récurer.

“Grouper ou fusionner une partie de [l’éponge] avec un [objet proche]” suggère par exemple l’idée de l’associer au tampon à récurer qui était souvent juste à côté. Cette idée a permis aux marques SCOTCH BRITE et SPONTEX de proposer une éponge à deux faces : une face pour gratter et une pour essuyer.

Éponge pour vaisselle 2 en 1. Une face pour gratter et une autre pour nettoyer.

D’autres exemples qui illustrent ce principe d’innovation

Le shampoing 2 en 1 Elseve de L’Oréal nettoie et nourrit les cheveux en même temps.
Ce couteau et planche 2 en 1 permet un découpage directement au-dessus du plat.
L’ustensile de cuisine Magisso Cake Server est un groupement du couteau et de la pelle. La préhension de la part de cake se fait par pincement.
Le kit Trego transforme votre vélo en triporteur. Le chariot peut être utilisé indépendamment.
La tente Haven-tents est groupée à un hamac. Elle protège ainsi l’usager du sol = confort et sécurité.
La roue LoopWheels est constituée de lames élastiques en matériau composite offrant les performances d’une suspension.
Le treuil Bush Winch est groupé à la roue pour bénéficier de sa motricité.
La roue Tweel de Michelin est constituée d’une seule partie qui groupe le pneu et la jante.
Le barrage Water-Gate se gonfle tout seul grâce à la force du courant : utilisation d’une ressource proche.

Et maintenant ?

Vous venez de voir 3 exemples qui illustrent l’application de ce principe d’innovation. Désormais, vous êtes armé pour l’utiliser et vous allez pouvoir passer à l’action en pratiquant un peu. Pour ça, je vous invite à réfléchir maintenant à un produit qui n’a pas évolué depuis un certain temps. Il est temps de le dépoussiérer !!!

Faites vraiment l’exercice tout de suite. Ça ne vous prendra que 10 minutes ! Il faut « battre le fer pendant qu’il est chaud » !

Pour aller plus loin…

Je vous invite à découvrir le reste des 40 principes d’innovation de TRIZ, car c’est une vraie mine d’or. Cela vous aidera à trouver d’autres solutions inventives et astucieuses.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Principe d'innovation : changer localement une caractéristique de votre produit

Puis, si vous avez identifié un problème bien précis, vous êtes libre de suivre ma méthode TRIZ Express. Elle vous permettra de focaliser l’action de chaque principe sur l’objectif que vous voulez atteindre.

Enfin, si vous faites face à une contradiction, vous pouvez aussi utiliser la matrice de TRIZ. Elle vous permettra de limiter le nombre des principes à utiliser.

Bonne créativité !

2 Réponses pour “Principe d’innovation : grouper plusieurs parties de votre produit

  1. bonjour,
    tres intéressant vos méthode d’apprentissage .
    je voudrais vous demander de m’aider a faire mon brevets .
    un articles des échos disent que les brevet peuvent vous ruiné .ci vous êtes un particulier
    et sur 100brevet depose il à que 7% QUI on peut compté une valeur qu’en elle ne tombe pas sur les mains des américains .
    merci pour vôtre réponse .

    1. Bonjour Falah,
      Pour le dépôt de votre brevet, je vous invite à consulter cette page qui reprend tout le processus en 4 étapes : https://innover-malin.com/comment-breveter-une-innovation-en-4-etapes/
      Vous trouverez également bon nombre de conseils dans mes différents articles. Pour faciliter la consultation, utilisez la zone de recherche en haut à droite de la page d’accueil ou les menus déroulants.
      Concernant l’article des Echos, pourriez-vous partager le lien SVP ? A savoir que le coût d’un brevet dépend pour beaucoup du fait d’externaliser la démarche ou non et de l’extension à une zone géographique plus large.
      Cordialement,
      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *