Bienvenue sur Innover Malin !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon nouveau guide 7 principes pour Innover Malin : Cliquez ici pour accéder gratuitement au livre ! Merci de votre visite et à bientôt !

Lorsqu’on se lance dans la réalisation d’une tâche, force est de constater que nous avons souvent besoin de plusieurs choses en même temps. Grouper ce qui est utile au même moment est souvent gage de simplicité et d’efficacité.

Pour commencer, je vais partager avec vous les secrets de ce principe d’innovation et vous expliquer comment l’appliquer. Puis nous verrons ensemble 3 exemples qui vous permettront de bien comprendre son application et de l’utiliser immédiatement.

Ainsi ce principe viendra compléter votre boite à outils pour libérer la créativité qui est en vous. En appliquant ce principe d’innovation, vous générerez en 10mn plusieurs idées pertinentes, simplificatrices et utiles pour l’utilisateur.

Le principe de Groupement c’est Quoi ?

Le principe du groupement est, vous l’aurez deviné, de grouper des parties du produit. Pourtant, bien souvent pour des raisons x ou y, on fait face à des produits constitués de plusieurs parties parfois identiques. On s’y est habitué et c’est comme ça … Ce principe casse les codes établis et remet en cause l’existant pour tendre vers plus de simplicité.

Qui plus est, diminuer le nombre de partie en les groupant permet directement de réduire le nombre d’interfaces. C.a.d moins de liaisons, moins de fixations, moins d’adaptateurs, en somme … moins de coûts et moins de problèmes.

De plus, l’utilisation de ce principe d’innovation permet de grouper dans le temps des opérations similaires. Bon nombre de produits s’utilisent dans un processus établi ou chaque action se déroule l’une après l’autre. Et du coup, ce séquencement a fait naître bon nombre de produit dédiés à un usage plutôt limité. Bien souvent, on se retrouve donc à utiliser successivement plusieurs objets pour finaliser un résultat. Grouper les objets pour les utiliser en parallèle permet de réduire les coûts et de gagner du temps : c’est tout bénef ;-)

Mais ce principe d’innovation ne s’arrête pas là ! Il peut s’agir aussi de grouper le produit avec des objets environnants. Et là ça devient vraiment puissant car on va se servir des ressources environnantes pour résoudre notre problème. Et quand les ressources sont en plus gratuites, il ne faut pas s’en priver !

Par ailleurs, s’autoriser à se grouper avec des objets environnants, ouvre la perspective pour un nouveau produit d’aller chercher plus de valeur dans son environnement. En fait, votre produit passera de la notion de système à celle de super-système. Et dans un monde Darwinien qui est le nôtre, intégrer cette perspective vous permettra de faire évoluer naturellement votre offre dans le temps. Ainsi, vous éviterez de vous faire « manger » par un autre acteur du marché.

Comment faire pour appliquer ce principe d’innovation ?

Plusieurs formulations peuvent être utilisées pour exploiter au mieux le Groupement. Voyons ensemble 3 formulations possibles :

1 – Grouper ou fusionner plusieurs parties similaires du [produit].

Chaise de cuisine design injectée en une partie

Prenons le cas de la chaise.

Elle est généralement constituée de 4 pieds, une base et un dossier. Nos anciens ont rapidement groupé les 2 pieds arrière avec la structure du dossier pour améliorer la résistance de la structure. Certains ont même imaginé remplacer les 4 pieds par un seul. Et enfin on voit aujourd’hui des chaises de salon de jardin ou même de designer injectées en une seule pièce.

“Grouper ou fusionner plusieurs parties similaires de [la chaise] suggère l’idée de simplifier le produit en se posant ces questions là. On voit bien aussi à travers cet exemple, le rôle que joue l’évolution de la technologie dans l’innovation produit. Quelqu’un qui aurait eu cette idée là avant l’avènement de l’injection plastique aurait imaginé la chaise en bois taillée dans la masse ou coulée en bronze. Évidemment c’est moins pertinent … Une bonne idée se trouve souvent à la croisée de plusieurs chemins.

2 – Combiner des actions pour les rapprocher dans le temps.

Prenons le cas du décapeur thermique.

Décapeur thermique avec une spatule intégrée pour décoller la peinture en un geste

Il y a encore peu de temps nous utilisions un décapeur pour faire décoller la peinture puis en un second temps une spatule métallique pour l’enlever.

“Combiner des actions pour les rapprocher dans le temps” suggère l’idée d’effectuer le décollement et l’enlèvement en même temps. Cette idée a permis au fabriquant BLACK & DECKER d’associer une spatule directement en sortie du décapeur.

Au final, on passe de 2 outils à 1 seul et surtout on gagne en temps et en efficacité.

3 – Grouper ou fusionner une partie du [produit] avec un [objet proche].

Vous pouvez sélectionner une liste d’objets proches que vous pourriez associer. Faites une liste de produits du même univers. Pour cela pensez à une personne en train d’utiliser le produit. Et réfléchissez à ce qu’elle utilise d’autre dans ce contexte là.

Éponge pour vaisselle 2 en 1. Une face pour gratter et une autre pour nettoyer.

Prenons le cas de l’éponge de cuisine.

Auparavant nous utilisions exclusivement des éponges naturelles ou synthétiques après avoir utilisé un ustensile pour récurer.

“Grouper ou fusionner une partie de [l’éponge] avec un [objet proche]” suggère l’idée de l’associer au tampon à récurer qui était souvent juste à côté. Cette idée a permis aux marques SCOTCH BRITE et SPONTEX de proposer une éponge à deux faces : une face pour gratter et une pour essuyer.

Vous venez de voir 3 exemples qui illustrent l’application de ce principe d’innovation. Désormais vous êtes armé pour l’utiliser et vous allez pouvoir passer à l’action en pratiquant un peu. Pour ça, je vous invite à réfléchir maintenant à un produit qui n’a pas évolué depuis un certain temps. Il est temps de le dépoussiérer !!!

Faites vraiment l’exercice tout de suite. Ça ne vous prendra que 10 minutes ! Il faut « battre le fer pendant qu’il est chaud » !

Exercez-vous en 4 étapes

1 – Pour commencer, choisissez un produit dans votre environnement qui n’a pas évolué depuis longtemps.

2 – Ensuite, listez les objets proches du produit sur lequel vous avez décidé d’innover.

3 – Puis, formulez la phrase de ce principe d’innovation en l’appliquant à votre produit. Après l’annonce de la phrase, il faut vous l’imaginer mentalement : c’est un vrai effort à fournir !

4 – Enfin, forcez-vous à maintenir une réflexion de 10mn sur cette question en changeant d’objet proche dès que vous n’avez plus d’idée. Ne vous découragez pas, il vous faudra répéter l’exercice plusieurs fois pour que cela devienne un automatisme.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile ;)

A très vite sur le blog Innover malin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *