Principe d’innovation : intégrer à votre produit une action préliminaire

Lorsqu’on réalise une tâche, en réalité plusieurs étapes se succèdent, dont certaines quelquefois peuvent être pénibles, désagréables ou complexes. Intégrer une action préliminaire à un produit permet d’anticiper cette action requise plus tard et ainsi améliore l’expérience vécue par l’utilisateur.

On a tous pesté au moins une fois dans notre vie en manipulant du papier toilette qui n’a pas été préalablement pré-découpé. Évidemment, dans ce genre de situation, lorsqu’un produit intègre déjà une action – ou une partie d’action requise plus tard – on trouve ça très utile !

Je vais partager avec vous dans cet article les secrets de ce principe d’innovation et vous expliquer comment l’utiliser. Puis, nous verrons ensemble, 3 exemples qui vous permettront de bien comprendre son application et de l’utiliser immédiatement.

Ce principe d’action préliminaire est issu des 40 principes d’innovation de la méthode TRIZ. En appliquant ce principe d’innovation, vous générerez en quelques minutes des idées pertinentes, utiles et irrésistibles.

Le principe d’action préliminaire

Qu’est-ce qui peut être fait en avance ?

Le principe d’Action préliminaire propose donc de réaliser une action en avance qui sera requise plus tard.

L’air de rien, ce principe d’innovation peut changer complètement la manière de faire pour l’utilisateur. En effet, l’anticipation d’une tâche, qui d’habitude lui revenait, lui permet d’épargner du temps et dans de nombreux cas d’agir mieux sur l’action principale.

Cela permet aussi aux marques de créer des consommables à plus forte valeur ajoutée qui peu à peu deviennent irrésistibles pour le client. On le voit bien dans les linéaires de magasin, les produits prêts à l’emploi, ou Plug & Play se comptent par légion.

Par ailleurs, anticiper une action est aussi très utile pour l’utilisateur lorsqu’on le soulage d’une opération délicate de préparation. Dans certains cas, le fait de se tromper dans un dosage ou de mal réaliser une procédure de désinfection par exemple peut être préjudiciable pour le résultat final, voire même dangereux si la santé de l’utilisateur est mise en jeu. Dans ces cas-là, il est appréciable de se reposer sur une marque de confiance qui anticipera l’action avec tout le savoir-faire et toutes les précautions nécessaires.

Enfin, ce principe d’innovation permet d’intégrer un élément qui sera utile plus tard. Comme par exemple un point de contrôle ou une opération délicate qui seront réalisés ultérieurement dans l’utilisation du produit. Par exemple, il est pertinent d’intégrer dans le produit, au plus près de l’action, une partie qui alerte de l’entretien et ainsi faciliter la maintenance.

Comment faire pour appliquer ce principe d’innovation

Plusieurs formulations peuvent être utilisées pour exploiter au mieux l’Action préliminaire. Voyons ensemble 2 formulations possibles :

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Utilisez un objet intermédiaire pour faciliter une action

1 – Réaliser en avance sur le [produit] un changement requis plus tard

Prenons le cas des frites.

Auparavant, nous les préparions exclusivement en partant de la bonne vieille pomme de terre. Puis est arrivée l’aire du surgelé où les marques ont anticipé l’action d’épluchage et de découpe tout en préservant l’état de la frite. Ça a été un premier gain de temps qui au passage permettait de garantir une taille impeccable.

Appliquer de nouveau le principe d’innovation “Réaliser en avance sur [ la frite surgelée ] un changement requis plus tard” suggère par exemple l’idée d’anticiper l’action de les tremper dans l’huile. Cette idée a permis à Mc CAIN de proposer la frite à cuir au four. Frite qui au préalable a été recouverte de graisse.

Frites préalablement enrobées de graisse pour une cuisson au four sans odeur

L’impact direct pour l’utilisateur est un gain de temps, mais aussi une facilité d’usage, car il n’a plus à sortir sa friteuse et changer son huile régulièrement…

Maintenant, prenons un autre exemple, le cas des produits d’entretien.

Ces produits sont encore pour la plupart vendus en bouteille. Appliquer le principe ” Réaliser en avance sur [ le produit d’entretien ] un changement requis plus tard “ suggère par exemple l’idée d’anticiper l’action de le déposer sur un chiffon.

Lingettes pré-imprégnées d’un produit nettoyant pour un usage multiple

Aujourd’hui, quasiment toutes les marques de produit d’entretien proposent des lingettes imprégnées de détergent. Il faut dire que c’est vraiment pratique, car le produit est pré-dosé et parfaitement réparti sur toute la surface.

Là encore, c’est un gain de temps précieux pour l’utilisateur et la création implicite d’une plus-value pour la marque.

2 – Prépositionner les parties du [produit] pour qu’elles entrent en action efficacement et sans perte de temps

Prenons le cas du pot de fleurs.

S’il y a bien une étape qui enquiquine les gens, c’est le rempotage. On galère pour retirer la plante du pot, car la terre adhère toujours sur la paroi intérieure. Et quand on force un peu, on en met partout… Et qui plus est, quand on vit en appartement, il faut toujours protéger son plan de travail.

Appliquer le principe d’innovation: ” Prépositionner les parties du [ pot de fleurs ] pour qu’elles entrent en action efficacement et sans perte de temps “ suggère par exemple l’idée de prépositionner une partie qui se détache toute seule et facilite l’extraction de la terre.

Pot de fleurs en plusieurs parties qui avait été proposé par Quirky pour faciliter le dépotage (requis plus tard) et ne pas en mettre partout…

On voit bien dans cet exemple que l’analyse du problème est cruciale. Le problème à la base est l’adhérence de la terre sur la paroi intérieure du pot. Si vous n’aviez pas énoncé le problème avec la vraie cause racine, vous n’auriez peut-être pas orienté la réflexion sur une partie détachable facilement 🙂

D’autres exemples qui illustrent ce principe d’action préliminaire

Papier de toilette est pré-découpé pour un usage plus facile.
Avec le concept Road-Printer, les pavés sont pré-positionnés et se jointent facilement grâce à leur propre poids sur le plan incliné.
Cette pizza de Buitoni pré-découpée en plusieurs parts est prête à manger.

Et maintenant ?

Vous venez de voir 3 exemples qui illustrent l’application de ce principe. Désormais, vous êtes armés pour l’utiliser et vous allez pouvoir passer à l’action en pratiquant un peu. Pour ça, je vous invite à réfléchir maintenant sur un produit qui n’a pas évolué depuis un certain temps. Il est temps de le dépoussiérer !!!

Faites vraiment l’exercice tout de suite. Ça ne vous prendra que 10 minutes ! Il faut « battre le fer pendant qu’il est chaud » !

Pour aller plus loin…

Je vous invite à découvrir le reste des 40 principes d’innovation de TRIZ, car c’est une vraie mine d’or. Cela vous aidera à trouver d’autres solutions inventives et astucieuses.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Du Marathon à l'innovation : 14 analogies pour construire votre succès

Puis, si vous avez identifié un problème bien précis, vous êtes libre de suivre ma méthode TRIZ Express. Elle vous permettra de focaliser l’action de chaque principe sur l’objectif que vous voulez atteindre.

Enfin, si vous faites face à une contradiction, vous pouvez aussi utiliser la matrice de TRIZ. Elle vous permettra de limiter le nombre des principes à utiliser.

Bonne créativité !

2 Réponses pour “Principe d’innovation : intégrer à votre produit une action préliminaire

  1. Merci pour cet article très intéressant, les exemples illustrent très bien ce principe. L’idée du pot pour le dépotage est extra !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *