Bienvenue sur Innover Malin !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute profiter de mon nouveau guide 7 principes pour Innover Malin : Cliquez ici pour accéder gratuitement au livre ! Merci de votre visite et à bientôt !

Lorsqu’on réalise une tâche, se succèdent en réalité plusieurs étapes dont certaines quelques fois peuvent être pénibles, désagréables ou complexes. On a tous pesté en manipulant par exemple du papier toilette qui n’a pas été préalablement pré-découpé. Évidemment lorsqu’un produit intègre déjà une action ou une partie d’action requise plus tard, on trouve ça très utile !

Pour commencer, je vais partager avec vous les secrets de ce principe d’innovation et vous expliquer comment l’utiliser. Puis, nous verrons ensemble, 3 exemples qui vous permettront de bien comprendre son application et de l’utiliser immédiatement.

Ce principe d’action préliminaire viendra compléter votre boîte à outils pour libérer la créativité qui est en vous. En appliquant ce principe d’innovation, vous générerez en 10mn plusieurs idées pertinentes, utiles et irrésistibles.

Le principe d’Action préliminaire c’est Quoi ?

Le principe d’Action préliminaire propose de réaliser une action en avance qui sera requise plus tard.

L’air de rien, ce principe d’innovation change complètement la manière de faire pour l’utilisateur. En effet l’anticipation d’une tâche, qui d’habitude lui revenait, lui permet d’épargner du temps et dans de nombreux cas de mieux agir sur l’action principale.

Cela permet aussi aux marques de créer des consommables à plus forte valeur ajoutée qui peu à peu deviennent irrésistibles pour le client. On le voit bien dans les linéaires de magasin, les produits prêts à l’emploi, ou plug&play se comptent par légion.

Par ailleurs, anticiper une action est aussi très utile pour l’utilisateur lorsqu’on le soulage d’une opération délicate de préparation. Dans certains cas le fait de se tromper dans un dosage ou de mal réaliser une procédure de désinfection peut être préjudiciable pour le résultat final, voire même dangereux si la santé de l’utilisateur est mise en jeu. Dans ces cas là, il est appréciable de se reposer sur une marque de confiance qui anticipera l’action avec tout le savoir faire et toutes les précautions nécessaires.

Enfin ce principe d’innovation permet d’intégrer un élément qui sera utile plus tard. Comme par exemple un point de contrôle ou une opération délicate qui seront réalisés ultérieurement dans l’utilisation du produit. Il est par exemple tout à fait pertinent d’intégrer dans le produit, au plus près de l’action, une partie qui alerte de l’entretien et ainsi faciliter la maintenance.

Comment faire pour appliquer ce principe d’innovation ?

Plusieurs formulations peuvent être utilisées pour exploiter au mieux l’Action préliminaire. Voyons ensemble 2 formulations possibles :

1 – Réaliser en avance sur le [produit] un changement requis plus tard.

Frites préalablement enrobées de graisse pour une cuisson au four sans odeur

Prenons le cas des frites.

Auparavant, nous les préparions exclusivement en partant de la bonne vielle pomme de terre. Puis est arrivé l’aire du surgelé où les marques ont anticipé l’action d’épluchage et de découpe tout en préservant l’état de la frite. Ça a été un premier gain de temps qui au passage permettait de garantir une taille impeccable.

Appliquer de nouveau le principe d’innovation “Réaliser en avance sur [ la frite surgelée ] un changement requis plus tard” suggère l’idée d’anticiper le fait de les tremper dans l’huile. Cette idée a permis à Mc CAIN de proposer la frite à cuir au four. Frite qui au préalable a été recouverte de graisse.

L’impact direct pour l’utilisateur est un gain de temps mais aussi une facilité d’usage car il n’a plus à sortir sa friteuse et changer son huile régulièrement…

Lingettes pré-imprégnées d’un produit nettoyant pour un usage multiple

Maintenant, prenons un autre exemple, le cas des produits d’entretien.

Ces produits sont encore pour la plupart vendus en bouteille. Appliquer le principe ” Réaliser en avance sur [ le produit d’entretien ] un changement requis plus tard “ suggère l’idée d’anticiper l’action de le déposer sur un chiffon.

Aujourd’hui quasiment toutes les marques de produit d’entretien proposent des lingettes imprégnées de détergeant. Il faut dire que c’est vraiment pratique car le produit est pré-dosé et parfaitement réparti sur toute la surface.

Là encore c’est un gain de temps précieux pour l’utilisateur et la création implicite d’une plus-value pour la marque.

2 – Prépositionner les parties du [produit] pour qu’elles entrent en action efficacement et sans perte de temps.

Pot de fleur en plusieurs parties pour faciliter le dépotage et ne pas en mettre partout …

Prenons le cas du pot de fleur.

S’il y a bien une étape qui enquiquine les gens c’est le rempotage. On galère pour retirer la plante du pot car la terre adhère toujours sur la paroi intérieure. Et quand on force un peu, on en met partout… Et qui plus est, quand on vit en appartement il faut toujours protéger son plan de travail.

Appliquer le principe d’innovation: ” Prépositionner les parties du [ pot de fleur ] pour qu’elles entrent en action efficacement et sans perte de temps “ suggère l’idée de prépositionner une partie qui se détache toute seule et facilite l’extraction de la terre.

On voit bien dans cet exemple que l’analyse du problème est cruciale. Le problème à la base est l’adhérence de la terre sur la paroi intérieure du pot. Si vous n’aviez pas énoncé le problème avec la vrai cause racine, vous n’auriez peut être pas orienté la réflexion sur une partie détachable facilement ;-)

Vous venez de voir 3 exemples qui illustrent l’application de ce principe. Désormais vous êtes armés pour l’utiliser et vous allez pouvoir passer à l’action en pratiquant un peu. Pour ça, je vous invite à réfléchir maintenant sur un produit qui n’a pas évolué depuis un certain temps. Il est temps de le dépoussiérer !!!

Faites vraiment l’exercice tout de suite. Ça ne vous prendra que 10 minutes ! Il faut « battre le fer pendant qu’il est chaud » !

Exercez-vous en 3 étapes

1 – Pour commencer, choisissez un produit dans votre environnement qui n’a pas évolué depuis longtemps.

2 – Ensuite, formulez la première phrase en l’appliquant à votre produit. Après l’annonce de la phrase, il faut vous l’imaginer mentalement : c’est un vrai effort à fournir !

3 – Enfin, forcez-vous à maintenir une réflexion de 10mn sur cette question. Si la première phrase ne vous inspire pas au bout de 30s : évitez de vous perdre dans des idées vagabondes …, passez à la deuxième, puis à la troisième. Ne vous découragez pas, il vous faudra répéter l’exercice plusieurs fois pour que cela devienne un automatisme.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile ;)

A très vite sur le blog Innover malin !

  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *