Quel planning prendre en compte pour construire son projet ?

Le planning d’un projet innovant est souvent vécu sur la base d’une frustration. Dans le sens où l’inventeur est évidemment pressé de commercialiser sa super idée de peur que quelqu’un le fasse avant lui. Et pour autant, le développement sera probablement plus long qu’un produit de renouvellement classique. Votre envie d’entreprendre et probablement la passion dans votre activité vous feront pousser des ailes. Mais attention, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation …;)

Partez dans l’idée que créer un projet innovant est plutôt long. Long dans le sens où il faut faire germer l’idée, la concevoir, la développer, l’industrialiser, l’homologuer, la produire et enfin la distribuer. Pour vous donner un ordre d’idée, il faut compter en moyenne entre 2 à 3 ans.

Si vous êtes salarié par exemple, il vaut mieux avoir conscience de ces délais dès le départ avant d’abandonner son travail et s’investir à 100% dans son projet de création d’entreprise. Sauf si bien sûr vous avez un capital qui vous permet de le faire …

Les grandes étapes

Comme dans tout développement produit, il y a deux grandes phases dans le projet. La première, celle de la création et de la conception, qui mobilisera surtout un investissement en temps de votre part. Puis il y a l’industrialisation et la distribution, qui elles, mobiliseront des ressources financières plus importantes (outillages, stock, communication, etc…).

Autant vous pourrez prendre votre temps pour la première étape car c’est une période de réflexion et le chemin qui vous mènera à la solution n’est pas toujours rectiligne … c’est même rarement le cas 😉 Prendre son temps ou même douter lors de cette première phase n’est pas très grave … sauf si quelqu’un commercialise votre idée avant vous. Mais bon, le risque est faible si vous avez pris vos précautions en terme de propriété intellectuelle.

Autant pour la deuxième phase, vous serez confronté à un retour sur investissement qui forcément vous contraindra davantage. A ce moment du projet, il vaut mieux que tout roule en mode sécurisé avec des jalons bien respectés.

Garder en tête ces deux étapes c’est déjà prendre conscience du moment où vous devrez vous engager réellement. Il est donc dans votre intérêt de pousser le plus loin possible votre idée et d’anticiper les risques avant d’investir réellement.

Si vous êtes encore salarié avec l’idée de quitter votre emploi pour voler de vos propres ailes, prenez en compte ce jalon avant de changer de cap.

La durée

Pour définir la longueur approximative de votre planning de développement prenez en compte au minimum les étapes suivantes :

PHASE 1 :

  • Pré-étude : Brief produit / analyse concurrentielle / plan de projet / objectif économique / ressources
  • Étude : Cahier des charges fonctionnel
  • Conception : Choix matériaux et process / dimensionnement / design
  • Développement : Développement composants / définition produit et packaging / prototypage / nomenclature / essais / validation

PHASE 2 :

  • Industrialisation : Lancement outillage / échantillons initiaux / qualification
  • Production : Commande composants / production / contrôle / stock
  • Commercialisation : Lancement commercial / distribution
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 3 façons de protéger une innovation technique

Maintenant, mettez derrière chaque étape un délai qui vous semble réaliste. Attention sur ce point car la réalité est toujours plus longue que prévue. Si vous êtes bricoleur, vous savez de quoi je parle …;)

Prendre du recul

Tenant compte de cette première ébauche de planning, prenez du recul et mettez en perspective les jalons du projet par rapport à votre situation personnelle.

Planifiez votre projet est important mais le plus important est d’engager la première étape. Il y a un temps pour la réflexion et un temps pour l’action. Attention à la procrastination, l’art de reporter au lendemain …

A bientôt sur le blog Innover Malin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *