Comment utiliser les opérateurs DTC pour vous libérer de l’existant

Les 3 opérateurs DTC permettent de générer de nouvelles pistes de réflexion en exagérant dans un sens comme dans l’autre les critères de Dimension, de Temps opératoire et de Coût de votre produit.

Certains problèmes semblent plus difficiles à résoudre que d’autres. La représentation que l’on s’en fait ne nous permet pas d’identifier de solutions évidentes. Nous faisons une fixation sur le problème tel qu’il existe et avons du mal à nous en détacher. Nous sommes comme prisonnier de l’existant.

Pour combattre cette inertie psychologique, Guenrich Altshuller propose de modifier la représentation du problème en exagérant plusieurs critères, tels que la dimension, le temps et le coût.

Changer la représentation du problème est en soi une décision importante pour vous ouvrir de nouvelles perspectives. C’est d’autant plus utile lorsque vous êtes bloqué.

Les opérateurs DTC, c’est quoi

Un outil de la méthode TRIZ

DTC est l’acronyme de Dimension, Temps et Coût. Ces 3 opérateurs DTC font partie de la boîte à outils de la méthode TRIZ. Ils vous permettent de modifier la représentation de votre problème.

Tout comme la méthode des hommes miniatures, les opérateurs DTC permettent de mieux comprendre un système par une subtile transposition. Le fait d’imposer à votre cerveau une nouvelle situation inédite, l’incite à imaginer de nouvelles solutions.

Une nouvelle contrainte pour stimuler la créativité

L’opérateur DTC introduit dans votre réflexion une nouvelle contrainte qui à priori semble compliquer le problème – ou au moins créer une certaine résistance. Mais en réalité cela permet de faire apparaître de nouvelles solutions de manière plus évidente. C’est un levier puissant qui vous permet d’aborder un problème sans idées pré-conçues.

Il est conseillé de faire évoluer graduellement les opérateurs DTC pour identifier les changements qui surviennent à chaque étape. C’est intéressant pour faire apparaître des solutions différentes. C’est aussi un bon moyen de mieux vous approprier les phénomènes qui agissent sur votre produit.

En réalité, la même démarche pourrait être utilisée sur d’autres critères. Il ne faut pas se limiter à ces 3 opérateurs d’autant plus si un autre paramètre est influent dans votre système. Comme le poids, la transparence, la dureté, etc.

Exemple d’un grille-pain

Imaginez-vous en train de devoir ré-inventer un système de grille-pain qui habituellement grille des tranches de pain sur une largeur de 20 cm, en 1 minute et qui coûte environ 30 euros.

À quoi pourrait ressembler votre système de grille-pain dans les situations suivantes ?

Une dimension minuscule ?

  • Des micro-ondes qui agissent localement sur la surface du pain.
  • Un laser se déplace et décrit la surface à griller.

Une dimension gigantesque ?

  • La résistance fait la longueur d’une baguette.
  • Un système de convoyeur continu permet de déplacer le pain devant une résistance (solution que l’on retrouve dans les hôtels).
☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment lutter contre la fixation psychologique

Une durée proche de zéro ?

  • Un flash permet de griller instantanément le pain.
  • Le pain est déjà grillé par le boulanger.
  • Un système de programmateur vous réveille avec le pain tout juste grillé.

Une durée très longue ?

  • Le système cuit et grille le pain.

Un coût presque nul ?

  • Le pain est grillé avec les rayons solaires.
  • Le pain est grillé avec la résistance de la machine à café.

Un coût beaucoup plus cher ?

  • La résistance est remplacée par un système céramique. Système que l’on retrouve dans certains radiateurs ou dans certaines cigarettes électroniques.

Ce ne sont que des pistes de réflexion, mais cela vous montre que le champ de résolution peut être élargi sans idées préconçues grâce à ces 3 opérateurs DTC.

Comment utiliser les opérateurs DTC

1 – Tout d’abord, identifiez où se situe votre système sur les 3 critères : dimension, temps et coût.

2 – Ensuite, choisissez un premier critère et faites-le évoluer dans un sens.

3 – Réfléchissez à savoir ce qui adviendrait dans cette nouvelle situation et notez vos idées.

  • Quels changements qualitatifs surviennent ?
  • Comment se solutionne le problème ?
  • Comment est-il résolu dans d’autres domaines analogues ?

4 – Continuez comme ça à faire évoluer ce critère graduellement jusqu’à atteindre une limite. Et à chaque fois posez-vous les mêmes questions.

4 – Puis, partant de la situation initiale, faites évoluer ce même critère dans l’autre sens avec la même démarche.

5 – Enfin, procédez de la même manière avec les deux autres opérateurs DTC.

Et maintenant ?

Cette méthode est finalement assez simple pour être utilisée facilement. Elle vous permettra ainsi de faire un pas de côté en transposant mentalement votre produit dans une nouvelle situation.

Les opérateurs DTC vous aideront avant tout à mieux comprendre votre problématique et de changer votre vision des choses. Il se peut aussi que la nouvelle représentation du problème soit si simple, que la solution devienne évidente.

La plupart du temps, l’opérateur DTC fera allusion à une opportunité qu’il vous faudra bonifier par une nouvelle réflexion. Mais bien souvent, c’est le premier pas qui est le plus difficile, ensuite les choses s’enchaînent plus facilement. Et il se peut qu’un autre domaine ait déjà développé des solutions analogues qu’il vous suffira d’adapter.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *