Innovation et créativité vont de pair évidemment, mais il n’est pas toujours évident d’être efficace dans la démarche. Un des leviers les plus puissants est d’agir avec les bonnes contraintes.

Si vous êtes comme moi, il vous est peut-être déjà arrivé de ressentir une sensation désagréable au moment de vous lancer dans un projet d’innovation : le fait de ne pas savoir par quel bout prendre le problème.

C’est typiquement le genre de situation qui arrive lorsque le sujet est mal défini ou pas très clair dans la tête du porteur de projet. On ne sait pas très bien où aller ni sur quoi intervenir pour innover juste. Et si en plus on ne dispose pas de méthode à laquelle se raccrocher : on se sent vite un peu perdu !

Heureusement, il est possible de se représenter la démarche d’innovation assez simplement pour prendre du recul. Notamment en se rappelant que l’écrasante majorité des innovations sont en réalité une évolution plus ou moins importante d’un produit existant

C’est la raison pour laquelle il est essentiel de connaître ce qui existe déjà, d’en comprendre les limites et de se donner les bonnes contraintes pour proposer une évolution qui soit plus efficace, utile pour l’utilisateur et écoresponsable.

Est-il possible d’innover et être créatif sans contraintes ?

Les contraintes

Innover avec des contraintes peut paraître contre-intuitif, car la créativité est souvent associée à un exercice libre et débridé. Mais en réalité, la démarche doit être un minimum guidée pour ne pas partir dans tous les sens : créativité et rigueur ne sont pas incompatibles, loin de là !

Parce que la forme est contraignante, l’idée jaillit plus intense.

Charles Baudelaire – Poète français

Il faut dire que les contraintes, ce n’est pas ce qui manque. Entre ce que veulent les clients, ce qu’accepte le marché, ce que permettent les normes, la limite des techniques actuelles, les contraintes environnementales : on se sent enfermer dans un cadre étroit, duquel il est difficile de sortir.

Et à force de vouloir tout maîtriser, et de chercher à aligner l’ensemble, on passe plus de temps sur des tableaux Excel qu’à créer de la valeur, au risque parfois de vraiment se démotiver. On a un peu l’impression de rechercher « un mouton à 5 pattes ».

Transformer l’existant dans le bon sens

Pour autant, si vous voulez innover, la contrainte est ce qui vous permettra de transformer l’existant. Vous rencontrerez inévitablement des résistances dans votre processus créatif, c’est d’ailleurs ce qui traduit le fait que vous avancez.

Mais ce que vous devez faire, c’est d’utiliser les bonnes contraintes pour ouvrir le champ du possible, sans pour autant partir dans tous les sens. Parce que tout simplement votre temps est précieux, et que vous n’avez pas que ça à faire !

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Principe d'innovation : changer localement une caractéristique de votre produit

Focaliser sur les bonnes contraintes pour innover efficacement

Les bonnes contraintes

Focaliser sur les bonnes contraintes, vous permet de générer des solutions pertinentes. Ça vous évite de partir dans des réflexions complètement débridées, qui vous amèneraient à des solutions nouvelles, mais qui ne répondent pas à votre problème. 

C’est un peu la limite des brainstormings, où on peut vite tourner en rond autour des mêmes idées, en créant une surenchère de solutions techniques, qui bien souvent s’éloignent de solutions simples et élégantes. Vous vous souvenez de cette petite phrase ironique qu’on a tous entendue 1000 fois :

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? »

Bref, on ne cherche pas à être créatif pour juste trouver de nouvelles idées, on cherche à être créatif pour trouver des solutions à son problème. Ce qui revient à choisir le bon angle d’attaque pour mettre en oeuvre votre recherche de solutions.

Analogie de la pierre à déplacer

Imaginez que vous ayez besoin de déplacer une grosse pierre de 100 kg. C’est l’objectif que vous voulez atteindre. 

1. La première chose dont vous vous rendez compte est que l’objectif doit être complété pour avoir du sens. Dans quelle direction et sur quelle distance bouger cette pierre ? En répondant à ces questions, les choses deviennent plus claires et plus tangibles.

2. Mais vous ne savez toujours pas comment vous y prendre. Vous vous rendez compte assez vite que seul vous n’y arriverez pas, et qu’il vous faut un outil pour vous aider : un levier par exemple.

3. Maintenant que vous avez cet outil entre les mains arrive une autre question, celle de savoir comment l’utiliser efficacement. Et c’est là qu’intervient le point essentiel de votre raisonnement. Trouver le meilleur point d’appui, pour que votre outil soit utilisé comme un levier performant. 

4. Si vous avez compris ça, vous avez fait un pas énorme dans votre capacité à résoudre un problème et produire des solutions pertinentes. Vous agirez efficacement en exploitant au mieux les ressources dont vous disposez. Vous innoverez en utilisant les bonnes contraintes.

Analogie de la pierre à déplacer avec un levier.

Innovation et créativité : comment intégrer les bonnes contraintes ?

Étape 1 : Définir un objectif à atteindre

C’est le meilleur moyen pour que votre action créative soit féconde et pour partir dans la bonne direction dès le début. C’est ce qui vous permettra d’agir dans le bon sens pour transformer votre produit. Rappelez-vous qu’on innove toujours mieux lorsqu’on travaille à atteindre quelque chose.

Étape 2 : Utiliser le bon levier créatif pour décupler vos capacités

Tous les artisans savent que c’est en utilisant les bons outils que l’on travaille le mieux. À ce titre, les principes d’innovation de la méthode TRIZ représentent pour moi les outils les plus puissants que je connaisse. Chacun d’eux a un potentiel créatif vous permettant de transformer votre produit intelligemment.

Étape 3 : Appliquer votre levier créatif sur le bon point d’appui pour être efficace

Cela revient à viser juste sur votre produit et notamment définir où agir en adoptant le bon niveau de zoom sur votre problématique. 

En procédant comme ça, vous vous poserez rapidement les bonnes questions pour identifier les bonnes contraintes. Et par conséquent, vous irez beaucoup vite dans la résolution de votre problème ou la transformation de votre produit.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les 3 bénéfices de la marche pour stimuler la pensée créative

Guider vos séances de créativité

Toutes les séances de créativité devraient être guidées pour être efficaces. Partir « la fleur au fusil » ou attendre une illumination n’a jamais été une solution efficace pour innover en entreprise.

C’est d’ailleurs en suivant ce canevas que j’ai optimisé l’utilisation des 40 principes d’innovation de la méthode TRIZ pour créer TRIZ Express. À vrai dire je n’ai rien inventé, car c’est avant tout plein de bon sens pour ne pas se perdre en cours de route sur les chemins sans intérêt.

Et maintenant ?

Si vous vous lancez et que vous n’avez pas de temps à perdre — ou si vous avez déjà une activité que vous voulez booster par l’innovation, sans avoir à chercher la bonne manière de faire — alors tout ce qu’il vous faut, c’est suivre la bonne méthode et utiliser les bonnes contraintes.

À ce titre, je vous invite à découvrir la méthode TRIZ Express pour rendre vos séances de créativité plus productives et reprendre le pouvoir du processus créatif en utilisant les bonnes contraintes. Cette méthode de créativité guidée et facile à utiliser est aussi très flexible. Elle vous permettra de résoudre un problème ou ré-inventer un produit que vous souhaitez relancer. 

Vous pouvez également vous former à cette méthode en suivant mon programme de formation TRIZ Créativité accessible en quelques clics. C’est pour vous le meilleur moyen de faire partie des gens qui ont décidé de reprendre le pouvoir sur leur capacité à produire facilement plus d’idées pertinentes et astucieuses pour créer un produit innovant à fort potentiel en visant juste dès le départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.