Une séance de créativité est une session de travail toujours positive et joyeuse pour produire de nouvelles idées. En revanche pour que l’exercice soit efficace : ça ne s’improvise pas !

Il existe toujours un peu d’appréhension au moment d’organiser une séance de créativité. On se pose souvent pas mal de questions.

  • Est-ce que de bonnes idées vont être produites par l’équipe ?
  • Est-ce que l’ambiance sera bonne ?
  • Le timing sera-t-il respecté ? N’y aura-t-il pas trop de temps morts ?

Bref, l’incertitude du résultat peut créer quelques inquiétudes tenant compte du challenge créatif à relever.

Or, en préparant bien votre séance de créativité et en évitant certaines erreurs, vous êtes sûr d’en faire un moment fertile où chacun pourra laisser exprimer son génie créatif. Vous produirez, dans une démarche collective, des idées innovantes et pertinentes qui viendront nourrir votre projet.

Votre séance de créativité

Créatif, mais pas que …

Une séance de créativité doit être une séance de travail efficace tournée vers l’atteinte d’un objectif. Ce n’est pas une session qui s’improvise la fleur au fusil avec juste de la bonne humeur, des feuilles et des crayons de couleur ! Il y a un vrai travail de préparation et d’animation.

L’idée générale de ce type de séance est de produire – en un temps limité – un maximum d’idées en réponse à une problématique donnée. Cette phase de divergence est suivie d’une phase de convergence pour sélectionner les meilleures propositions qui vous permettront d’atteindre votre objectif. Il ne faut pas perdre de vue cette notion de résultat.

Quand organiser une séance de créativité

Une séance de créativité peut s’organiser en début de projet pour ouvrir la réflexion et élargir le champ du possible. C’est un moment privilégié pendant lequel vous avez la liberté d’explorer de nouveaux territoires et d’identifier de nouvelles solutions innovantes.

Vous pouvez aussi utiliser ce type de séance en cours de projet pour solutionner un problème auquel vous faites face. La vie d’un projet est une succession de remises en cause et il est parfois nécessaire d’injecter des idées neuves pour continuer à avancer.

#01. Le choix du challenge 

Le choix du sujet est important, car il impacte la préparation de votre séance. Il y a une différence entre la résolution d’un problème et l’exploration de nouvelles opportunités dans une optique plus ouverte.

Dans le cas de la résolution d’un problème, je vous conseille de prendre le temps avant la séance pour bien identifier et analyser le problème à résoudre. 

« Un problème bien posé est un problème à moitié résolu. »

Henri Poincaré

Dans le cas de l’exploration de nouvelles opportunités, vous devrez réfléchir à votre champ d’exploration. Or, il peut être assez large et englober des services, voire de nouveaux domaines d’activité. Ou au contraire, il peut être limité à un sujet bien précis. 

Bref, vous devez être au clair sur ce que vous attendez de cette séance. Ne foncez pas tête baissée dans l’idéation si vous ne savez pas ce que vous cherchez. On innove toujours mieux quand on cherche à atteindre quelque chose.

Comment organiser votre séance de créativité

#02. La formation du groupe de travail

Le choix de l’équipe est loin d’être anodin pour la réussite de votre séance. Je vous conseille d’intégrer des membres de l’équipe du projet qui auront à gérer la suite, si cela colle bien entendu avec leur compétence. Au-delà de leur connaissance du sujet, cette participation boostera leur motivation pour mettre en œuvre les prochaines étapes du projet.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les 7 étapes pour réussir un Brainstorming

A contrario, inclure une ou deux personnes extérieures au projet apportera une vision différente et complémentaire : il y a un équilibre à trouver.

Un autre point essentiel, peut-être le plus important, c’est de mixer les compétences et les profils. Une approche multi-métier vous permettra de décupler les points de vue : un bon moyen d’ouvrir la réflexion sur de nouveaux territoires. En tout cas, l’idée est que votre équipe ne soit pas trop homogène. Si vous ne réunissez que des ingénieurs, attendez-vous à trouver des solutions d’ingénieurs ! 🙂

Veillez également à ce que les participants connaissent le sujet en question. Les idées sont souvent plus pertinentes dès lors que le niveau de connaissance est bon. Il peut être même utile d’inviter un expert dans un domaine bien précis si le sujet de l’étude le nécessite. 

Vous pouvez aussi ouvrir vos séances de créativité à des personnes externes à votre société. Par exemple vos clients seront ravis d’y participer.

Le nombre de participants peut être variable. Au-delà de 7 personnes, il convient de faire plusieurs groupes, car l’effort de communication est trop important pour prendre en compte l’avis de chacun et la productivité s’en trouve affectée.

#03. Le choix du lieu 

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour organiser votre séance de créativité. Elles ont toutes des avantages et des inconvénients.

Si vous organisez votre séance de créativité dans votre entreprise, vous avez l’avantage de la simplicité. En revanche, vous restez dans votre contexte de travail habituel, ce n’est pas l’idéal pour laisser s’exprimer librement votre créativité. En restant dans votre environnement de travail quotidien, il n’est pas toujours évident de lâcher prise et de suspendre les relations hiérarchiques établies. 

L’idéal reste tout de même de sortir prendre l’air et d’organiser votre séance de créativité à l’extérieur. L’intérêt pour booster la créativité et favoriser une dynamique positive n’est plus à démontrer. Cependant, cela a un coût qu’il faut prendre en compte.

#04. Un timing équilibré

Le timing est très adaptable en fonction du sujet à traiter et du temps dont vous disposez. Pour vous donner une idée, voici une organisation type pour une séance organisée sur une journée.

  • Accueil autour d’une collation + présentation + attentes d’éventuels retardataires : 30
  • Objectif de la séance + présentation de la méthode + règles du jeu + distribution des rôles : 15′
  • Activité pour chauffer l’ambiance : 15′
  • Créativité : 2 x 1 heure
  • Déjeuner (léger) tous ensemble : 1 heure 30′
  • Créativité : 2 x 1 heure
  • Sélection des idées : 1 heure
  • Debriefing de la séance et feed-back de l’équipe + suite à donner : 30′
  • Fin

Vous pouvez aussi très bien organiser votre séance en plusieurs étapes pour privilégier des sessions plus courtes et dynamiques ou tout simplement pour diversifier les profils.

Par exemple, il est envisageable de séparer la production des idées de la sélection en organisant 2 sessions de travail. Cela vous permet d’inclure au moment de la sélection de nouvelles personnes.

Comment préparer votre séance de créativité

#05. Le choix de la méthode

En fonction du sujet à traiter, il vous faudra choisir la méthode la plus efficace. La pire erreur serait de ne pas suivre de méthode du tout et de laisser les idées se succéder les unes aux autres avec le risque d’être hors sujet. L’animateur doit réussir le tour de force de favoriser la créativité de chacun avec une certaine discipline et ainsi rester focus sur le challenge à relever.

La méthode n’est pas un frein à la créativité, c’est tout le contraire. On ne cherche pas à être créatif pour être créatif, mais pour trouver de nouvelles solutions en réponse à une problématique donnée. Et pour cela, vous devez injecter de la méthode dans vos séances de créativité. 

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Icebreaker en réunion : 10 façons de commencer un atelier

De plus une méthode, permet à l’organisateur de donner du rythme à la séance et de garantir une certaine productivité.

Par exemple, en utilisant les principes d’innovation de TRIZ, vous pouvez produire jusqu’à 50 idées pertinentes à l’heure : chose impossible sans méthode.

#06. La préparation du déroulement de la séance

Il est important pour l’animateur d’anticiper le déroulement de la séance, pour s’assurer que rien ne manque. Par expérience, il est préférable également d’initier l’exercice de créativité avant pour pouvoir proposer des solutions si le groupe a du mal à se lancer. Il faut quelquefois “amorcer la pompe” en début de séance ou savoir relancer l’équipe lors d’un temps mort.

La préparation permet aussi de donner de la confiance dans le déroulement de l’exercice. Le fait d’avoir sous la main quelques solutions au cas où rassure toujours plus que de travailler sans filet.

#07. Le matériel

Il est toujours utile d’avoir le produit de l’étude sous la main pour générer des idées ou faciliter une explication. Le simple fait de pouvoir manipuler / démonter / modifier / tester met en action des sens qui viendront stimuler votre créativité.

Les participants auront peut-être besoin d’une aide pour illustrer leurs idées. Une astuce est d’utiliser des dessins déjà faits et de s’en servir comme modèle. Par transparence vous pourrez ainsi reproduire des traits qui faciliteront la réalisation du croquis. C’est aussi un gain de temps qui n’est pas inutile pour pouvoir produire de nombreuses idées en un temps limité.

N’oubliez pas de prévoir du matériel bureau. Il serait dommage de manquer de feuille en cours de séance ou qu’il n’y ait pas assez de crayon pour tout le monde. Prévoyez aussi des Post-its et des pastilles auto-collantes pour donner un avis ou un like sur une proposition.

Privilégier une salle avec un mur sur lequel vous pourrez exposer votre production d’idées en les accrochant avec de la Patafix.

Comment animer votre séance de créativité

#08. Le mode d’idéation

Vous pouvez décider de choisir un mode pour formaliser vos idées ou au contraire laisser chacun exprimer sa créativité comme il le souhaite.

Tout d’abord, une idée peut s’exprimer par une phrase descriptive : c’est la solution la plus rapide. Cela permet aussi de produire un maximum d’idées en un temps limité. En revanche, la compréhension de l’idée et la valorisation de son potentiel restent limitées.

Vous pouvez dessiner un croquis pour aller plus loin dans l’élaboration de l’idée. C’est un bon moyen de partager ce que l’on a en tête et facilite la compréhension du groupe. Cela fait aussi apparaître des limites ou au contraire des opportunités. L’illustration rapide d’une idée est un excellent moyen pour communiquer et facilite l’évaluation et donc la sélection. En revanche dessiner un croquis prend un peu plus de temps et ce que l’on gagne en qualité se perd en quantité. 

Il existe aussi la solution du prototype. Dès qu’une idée pertinente émerge, il est possible de la concrétiser encore un peu plus. C’est toute la magie de pouvoir organiser ce type de séance près d’un labo ou d’un Fab lab. Vous vous en doutez, là aussi ça prend plus de temps et donc le nombre d’idées en fin de journée sera réduit. Mais peut-être que cela en vaut la peine.

#09. Un icebreaker pour se mettre en jambe

Pour être dans un état émotionnel positif, il est toujours intéressant d’organiser un petit jeu avant de vous lancer. Pour ça, vous pouvez puiser dans les sujets de Icebreaker : voici deux suggestions.

Si l’équipe ne se connaît pas, il est sympa de demander à chaque participant de donner 3 informations le concernant : 1 vraie et 2 fausses. Puis de laisser le reste de l’équipe essayer de trouver l’info qui est la bonne. C’est un jeu qui détend toujours l’atmosphère ! 🙂

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les 3 bénéfices de la marche pour stimuler la pensée créative

Si l’équipe se connaît, je trouve toujours intéressant de suggérer 10 nouveaux usages pour un objet donné. Dans l’organisation d’atelier utilisant la méthode TRIZ Express, c’est un exercice de transposition pertinent : un vrai booster pour la suite de la séance !

#10. L’état d’esprit de la séance 

L’animateur a un rôle essentiel lors d’une séance de créativité. C’est lui qui donne le ton et rend ce moment efficace et agréable.

Pour que tout se passe bien et dans le bon état d’esprit, il est bon de rappeler certaines règles :

  • Ne pas critiquer et suspendre son jugement : s’interdire de dire « oui, mais … »
  • Rester bienveillant et tolérant,
  • Laisser aller son imagination : par principe toutes les idées sont bonnes à formuler,
  • Coopérer et ne pas hésiter à reprendre l’idée des autres pour construire la sienne : favoriser des phrases commençant par « oui et … » ,
  • Combiner des idées pour en faire jaillir une nouvelle.

Une bonne idée est de distribuer des rôles pour impliquer au maximum les participants. Il peut y avoir par exemple, une personne qui note les idées, un rapporteur s’il y a plusieurs groupes et qu’une mise en commun est prévue et un “gardien de la méthode” qui vérifie que toutes les idées soient notées.

Faites en sorte aussi que l’équipe s’amuse et se sente en confiance. C’est un point clé pour l’efficacité de la séance et pour que les participants prennent du plaisir. Faire émerger une idée est une vraie joie intérieure : soyez fun et amusez-vous !

#11. L’évaluation

L’évaluation des idées peut se faire en fin de séance de créativité ou alors être programmée ultérieurement en incluant d’autres personnes, notamment des décideurs pour les impliquer au plus tôt dans le processus.

Vous pouvez aussi très bien faire une présélection en fin de séance, pour ressortir les idées les plus fortes. Puis en un second temps, avancer un peu plus dans l’élaboration des idées retenues avant une évaluation finale avec les décideurs.

Quel que soit votre mode de sélection, vos critères de choix pour sélectionner vos meilleures idées doivent être bien expliqués à l’équipe. La démarche doit rester méthodique pour éviter de tomber dans le «j’aime» / «j’aime pas».

Avant que les participants se séparent, n’oubliez pas de faire un tour de table pour l’évaluation de la séance elle-même. C’est un bon moyen de prendre en compte l’avis de chacun et de progresser pour la prochaine fois.

Quelle suite donner à votre séance de créativité

#12. La synthèse de votre travail

Il est important de formaliser une synthèse pour valoriser le travail qui a été réalisé et laisser une trace. Pour cela, je vous invite à créer un book qui rassemble toutes les fiches idées et la sélection qui a été faite. Ce book peut être sous forme papier ou tout simplement sous un format PDF.

Ensuite, le résultat sera à présenter à la direction, sauf si évidemment vous avez impliqué les décideurs plus tôt dans la démarche ou si vous êtes vous-même le décideur.

Pour aller plus loin …

Pour continuer à avancer dans l’élaboration des idées retenues, vous pouvez ensuite engager sereinement l’étape du prototype.

Si vous avez l’intention de dater vos créations en déposant une enveloppe Soleau pour les meilleures idées : c’est le bon moment pour le faire.

Et enfin, je vous conseille de lancer une recherche d’antériorité de brevet pour continuer l’évaluation des idées intéressantes, cette fois-ci sous l’angle de la nouveauté tenant compte de l’état de l’Art.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous aussi, vous avez de bonnes pratiques à partager : n’hésitez pas à nous en faire part en utilisant les commentaires juste au-dessous ! 🙂

    4 réponses pour "Les 12 points clés pour réussir votre séance de créativité"

    • Dittus

      Article très complet et apprenant pour celles et ceux qui souhaiteraient se frotter à la méthodologie de L’Idéation Laurent Bravo et merci pour cette synthèse. Amandine

      • Laurent Cachalou

        Merci Amandine ! Ça fait plaisir 🙂

    • Olivier

      Un condensé de bonne pratique à lire et relire avant chaque séance de créativité.
      Merci Laurent pour cette bonne piqure de rappel. Olivier

      • Laurent Cachalou

        Merci Olivier pour ton retour. Je suis ravi que cet article soit utile aux innovateurs ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.