Les 3 bénéfices de la marche pour stimuler la pensée créative

Plusieurs tests scientifiques nous montrent que la marche a un effet positif sur la pensée créative. Un bon moyen d’explorer de nouvelles idées en joignant l’utile à l’agréable.

Il y a des moments dans la journée durant lesquels on se sent moins créatif. Quand les idées ne viennent pas, on ressent clairement le besoin de s’aérer l’esprit en allant faire une pause. Il faut dire, nous ne sommes pas des machines et il est bien normal de se ressourcer de temps en temps.

L’idéal est d’aller prendre l’air et de marcher un peu. Lorsqu’on se balade à pied, le moment est propice à la réflexion. Nos idées se libèrent d’un trop-plein d’activité. On se laisse transporter par un rythme plus lent. Notre cerveau prend le temps de s’échapper vers de nouvelles réflexions que la vitesse du quotidien nous avait juste permis de survoler.

«Toutes les pensées vraiment grandes sont conçues en marchant.»

Nietzsche – Philosophe

L’effet positif de la marche sur la pensée créative prouvé scientifiquement

La relation entre marche et créativité

De nombreuses personnes très brillantes dans différents domaines comme Rousseau, Beethoven, Victor Hugo, Simone De Beauvoir, Socrate ou Darwin étaient de grands marcheurs. Ils aimaient marcher ou randonner pour réfléchir. Est-ce que c’est ça qui a fait la différence et leur a permis d’exceller dans leur domaine ? Non … un plus, sans doute.

En 2014, deux scientifiques de l’Université de Stanford (San Francisco, États-Unis) – Marily Oppezzo et Daniel L. Schwartz – ont lancé une étude pour mesurer le rôle de la marche dans le processus créatif. Les résultats sont surprenants du fait de leur ampleur.

Les connexions entre corps et esprit

A vrai dire, on sait tous que lorsqu’on est bien dans son corps, on est généralement bien dans sa tête. D’ailleurs, les scientifiques ont déjà établi le rôle de l’activité physique pour limiter le déclin cognitif.

Mais cette fois-ci, dans leur étude, les scientifiques sont allés plus loin et ont défini que la marche avait un rôle direct et immédiat sur plusieurs aspects de la créativité.

4 tests ont été menés auprès de 176 étudiants et ont permis d’établir plusieurs observations. En voici un résumé pour bien en comprendre la portée.

Les résultats des 4 tests scientifiques

Test n°1

Lors de ce premier test, une tâche de créativité divergente a été confiée à un groupe dans une salle, tout d’abord assis, puis en marchant sur un tapis roulant. Les scientifiques ont choisi comme test les utilisations alternatives de Guilford (Guilford’s Alternate Uses : GAU). L’exercice consiste à choisir un objet et de définir des utilisations alternatives en un temps limité.

Par exemple, en partant d’un pneu d’automobile l’idée est de définir des utilisations alternatives comme une balançoire, une bouée, etc.

Ensuite, une tâche de créativité convergente a été confiée aux participants, toujours dans une salle, en étant une première fois assis, puis en marchant sur un tapis roulant. Ici, c’est le test de Mednick qui a été choisi. C’est un exercice mental qui consiste, à partir d’une série de 3 mots, d’en trouver un quatrième.

Par exemple, avec les 3 mots « Crème », « Patin » et « Eau », il faut deviner le mot « Glace ». Le test comporte toute une liste de séries de 3 mots qu’il faut ainsi cracker en un temps limité. Vous pouvez retrouver la liste d’origine en anglais en cliquant ici : https://www.remote-associates-test.com/

Résultat : la marche a augmenté de 60 % la créativité divergente des participants. En revanche, les résultats étaient un peu moins bons pour l’exercice de pensée convergente avec une baisse de 23 %. Ce résultat est intéressant, car il démontre que la marche à un rôle direct et sélectif sur la pensée créative.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Le bidon qui distribue à la fois de l'eau sucrée et non sucrée

Test n°2

Lors de ce deuxième test, les scientifiques ont voulu observer l’influence de l’ordre dans lequel se déroule le test de créativité divergente. Pour cela, ils ont demandé aux participants de réaliser ce test dans les mêmes conditions en suivant différentes séquences :

  • Assis > assis
  • Assis > marche sur tapis
  • Marche sur tapis > assis

Résultat : là aussi, le fait de marcher a nettement amélioré la créativité. Il est intéressant de constater que le bénéfice de la marche pour stimuler la pensée créative perdure même lorsqu’on s’assoit par la suite.

Test n°3

Pour ce troisième test, les scientifiques ont voulu mesurer l’impact de l’environnement extérieur sur les participants. Pour cela, le test a été renouvelé, mais cette fois-ci en extérieur sur le Campus universitaire, alors que jusqu’à présent la marche se faisait en salle.

Résultat : là encore, les résultats se sont confirmés en amplifiant le bénéfice de la marche.

Test n°4

Lors de ce quatrième test, les scientifiques ont cherché à comparer plus précisément l’impact de l’environnement extérieur sur la créativité. Pour séparer l’effet du déplacement, ils ont trouvé l’astuce d’utiliser un fauteuil roulant pour pouvoir être assis sur le même parcours suivi lors de la balade à pied.

La tâche de créativité consistait à trouver des analogies complexes en partant d’un énoncé de base. Par exemple : « Une bougie allumée par le bas. »

Les scientifiques ont demandé aux participants de réaliser les tests de créativité successivement suivant les séquences suivantes :

  • En salle : assis > marche sur tapis
  • En extérieur en suivant un parcours bien identifié : assis sur un fauteuil roulant > marche réelle

Résultat : la marche a une nouvelle fois nettement amélioré la créativité et l’impact de la situation extérieure s’est confirmé. De plus, il a été observé que la marche permettait de trouver des analogies de haute qualité faisant apparaître une réflexion plus profonde.

Les 3 bénéfices de la marche sur la pensée créative

1 – Une meilleure créativité divergente

La marche est réellement un plus pour améliorer la créativité divergente nécessaire pour imaginer, explorer ou encore associer des idées. En revanche, il semble que la marche n’apporte rien pour la créativité convergente qui s’apparente au côté logique du raisonnement comme déduire, choisir ou sélectionner.

2 – Un effet durable sur la créativité

Il est intéressant de noter que la marche apporte un bénéfice dans l’instant et également après coup pendant quelques minutes.

3 – Une activité en extérieur booste la créativité

On constate que la marche, sous la forme d’une promenade en extérieure, apporte encore de meilleurs résultats dans la qualité créative des idées.

Comment mettre en pratique les résultats de cette étude

Dans votre quotidien

Vous pouvez par exemple organiser une réunion de travail sous la forme d’une balade en plein air en sélectionnant des thèmes de réflexion ouverts comme discuter d’une idée.

Lorsque vous êtes bloqué face à un problème, vous pouvez aussi proposer à un collègue de faire une pause « active » sous la forme d’une micro ballade. Un moment privilégié durant lequel vous pourrez lui exposer votre problème et engager une discussion créative pour tenter de le résoudre.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment innover grâce aux brevets existants

Même si cela est moins fréquent, il est aussi possible d’expérimenter cette bonne pratique lors de la visite d’un salon professionnel. Une alternance de marches et de pauses judicieusement réparties vous aidera là aussi à être plus créatif pour saisir de nouvelles opportunités.

Lors d’une séance de créativité

Une autre opportunité est d’organiser une balade avant une séance de créativité pour faire le plein d’énergie créative. C’est l’occasion de rompre avec l’environnement du travail.

Une variante peut être aussi d’organiser une séance de créativité entrecoupée de marches et de moments assis : la marche pour réfléchir à des solutions et des moments assis pour partager les idées et les enrichir. Dans ce cas, pensez si possible à prévenir les participants pour qu’ils prévoient les chaussures adéquates.

Quelques astuces

  • Emmenez toujours avec vous de quoi noter car une idée est souvent éphémère. Il vaut mieux la saisir au vol.
  • Privilégiez une allure de marche naturelle et lente pour qu’il n’y ait pas de conflit entre l’effort demandé et votre capacité cognitive nécessaire à la réflexion.

Et maintenant ?

Il ne vous reste plus qu’à expérimenter par vous-même ces bénéfices de la marche dans votre processus créatif. Partez dans l’idée que vous explorez une nouvelle manière de faire. Et comme toute expérience, n’oubliez pas d’en faire un bilan pour savoir si cela vous convient ou éventuellement définir ce qui pourrait être amélioré.

C’est aussi une opportunité pour changer vos habitudes et donner un coup de boost à vos idées. Vous constaterez que vos collègues seront ravis de jouer le jeu à vos côtés en associant l’utile à l’agréable.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile ! 🙂

2 Réponses pour “Les 3 bénéfices de la marche pour stimuler la pensée créative

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant qui propose une démarche simple à mettre en place dans le processus de créativité. Serait-il possible d’avoir les références des articles qui citent ces expériences? Je suis scientifique (physiologiste) et en fin de formation d’un master en management de l’innovation. Cette année, j’ai suivi de près vos publications et j’aime beaucoup votre approche qui place l’innovation à la portée de tous. Merci pour votre travail! Je continuerai à vous lire avec intérêt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *