Les 20 critères pour sélectionner vos meilleures idées de concepts

Sélectionner vos meilleures idées aura un impact sur toute la suite de votre projet. Pour cela, il est important d’utiliser une méthode guidée avec les bons critères de choix.

Après une séance de créativité réussie, généralement les idées ne manquent pas. L’étape suivante est de choisir les idées qui porteront votre projet ! Et ce n’est pas toujours le plus facile … Car évidemment, vous ne disposez pas des ressources pour développer tous les projets qui vous passent par la tête.

Le plus dur c’est de choisir …

Dans le processus créatif, c’est donc le moment critique où vous devez savoir basculer d’un exercice de divergence – la créativité – à une phase plus rationnelle : celle de la convergence. C’est aussi un moment de doute intense : ” Comment être sûr de sélectionner mes meilleures idées ? “

A travers cet article, je partage avec vous de multiples critères d’évaluation qui vous permettront de mener un choix rationnel en prenant en compte tous les aspects de votre projet.

Cela vous sera utile pour évaluer et sélectionner vos meilleures idées sans vous faire piéger par les émotions. Car avec l’effet de groupe, il est facile de se laisser entraîner vers des choix quelquefois irrationnels.

Enfin, cela vous permettra de viser juste du premier coup dans le développement de votre produit. Car plus votre évaluation sera menée sérieusement, meilleur votre choix sera. Tout du moins, vous saurez exactement pour quelles raisons vous avez sélectionné une idée plutôt qu’une autre. Ce qui est déjà pas mal ! 🙂

Les clés d’une bonne sélection

Définir ce que vous recherchez

Vous devez avoir les idées claires sur ce que vous recherchez. A ce stade, votre intention doit être définie dans votre tête. Par exemple, vous devez savoir si vous cherchez à améliorer une partie de votre produit, revoir complètement son architecture ou si vous ambitionnez de ré-inventer un nouveau concept.

Il se peut que cela soit encore ouvert, pas de soucis. Dans ce cas, cette réflexion vous amènera à mieux vous positionner sur le choix de vos idées et de les placer plus facilement sur une échelle de temps : court , moyen et long terme.

Vous fixer des critères de sélection

Une bonne idée, pour devenir un bon business, doit respecter plusieurs conditions. Elle doit être réalisable, acceptée par le marché et avoir un intérêt pour votre entreprise.

Par ailleurs, une notion de timing intervient par rapport à la mise sur le marché. Car votre produit doit arriver au bon moment : ni avant, ni après. Il est important de se poser cette question notamment pour construire de manière cohérente et homogène votre plan d’innovation.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment évaluer le marché potentiel de votre idée

De plus, le fait de suivre des critères de sélection vous assure d’un choix rationnel et argumenté. Car on se laisse facilement entraîner par nos émotions. L’effet de groupe peut avoir un effet sur votre propre jugement. Il est donc important d’intégrer ces facteurs humains pour ne pas écarter trop vite une idée qui est en train de naître.

La pré-sélection de vos idées

Lorsque le nombre d’idées est important, comme c’est souvent le cas pour un atelier de créativité, la sélection peut se faire en deux étapes. Pour effectuer un premier tri, je vous propose d’utiliser la méthode des pastilles.

Les pastilles d’évaluation

Voici comment vous pouvez procéder :

  • Tout d’abord, je vous conseille d’utiliser une feuille par idée. L’idéal est de représenter chaque idée par un croquis + un nom sur une feuille A4.
  • Puis, chaque membre de l’équipe présente ses idées en précisant le bénéfice et la manière dont cela peut être réalisé. Le mieux est que tout le monde soit debout.
  • Les feuilles peuvent être fixées au mur avec de la « pâte à fixer » ou posées sur des tables.
  • Ensuite, une fois que tout le monde s’est exprimé, donnez à chaque participant 1 pastille pour 10 idées. Si vous avez 50 idées en tout, distribuez 5 pastilles par personne.
  • A ce moment, vous avez 2 options :
    1. demander à chaque participant – chacun son tour – de poser ses pastilles et d’expliquer ses choix. L’idée est de noter les arguments sur la feuille pour d’une part s’en souvenir et d’autre part enrichir l’analyse.
    2. L’autre option est de laisser le groupe sélectionner ses préférences de manière libre. Si vous êtes pressé, vous pouvez procéder ainsi.
  • Puis, classez les idées en fonction du nombre de pastilles.
  • Enfin, reprendre les objectifs que vous vous étiez fixés au niveau de l’expression du besoin et contrôler que vous ayez bien répondu à toutes les attentes.

Conservez toutes vos idées

Dans tous les cas, je vous conseille fortement de scanner toutes les idées et faire un book. Vous n’êtes pas obligé de l’imprimer. Vous pouvez – par exemple – le créer avec un document pdf.

« Il n’est rien au monde d’aussi puissant qu’une idée dont l’heure est venue. » Victor Hugo – écrivain.

Et je vous invite de temps en temps à revenir sur ces concepts. Car une idée écartée le jour J pourrait être pertinente quelques années plus tard 🙂

Les 20 critères pour évaluer vos idées pertinentes

Pour sélectionner vos meilleures idées, je vous propose une liste de critères sur lesquels vous pouvez vous positionner en groupe avec une évaluation de -5 à +5.

L’acceptabilité

  • Quel est le bénéfice pour l’utilisateur ?
  • Est-ce que le concept correspond aux fonctions principales attendues ?
  • Répond-il à un problème ou une frustration forte de l’utilisateur ?
  • Ce concept permet-il de répondre à de nouveaux marchés ?

La faisabilité

  • Est-ce faisable techniquement ? Est-ce suffisamment simple ?
  • Avez-vous les compétences en interne ? Sinon, sont-elles disponibles facilement en externe ?
  • Le process est-il maîtrisé par votre entreprise ? Sinon est-il disponible chez vos partenaires ou accessible facilement ?
  • Les matériaux utilisés sont-ils utilisés par votre entreprise ? Sinon sont-ils accessibles facilement ?
☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment évaluer le marché potentiel de votre idée

L’intérêt

  • Est-ce que le concept est en ligne avec la stratégie de votre entreprise ?
  • Existe-t-il un marché potentiel pour ce produit ?
  • Y a-t-ils des perdants sur la chaîne de la valeur du produit ? Il est important d’évaluer la perception des autres acteurs de la chaîne de la valeur. Si votre concept génère une mauvaise perception à un niveau, cela se transformera en frein pour le développement du projet.
  • Existe-t-il un risque de cannibalisation avec votre offre existante ?
  • Quel est le potentiel de croissance ?
  • Quelle différentiation significative y a-t-il par rapport à la concurrence ?
  • Est-ce difficile à copier ?
  • Est-ce brevetable ?

Le temps de mise sur le marché

Je vous conseille d’utiliser une ligne de temps avec les 10 prochaines années. Le court terme se positionnera à moins de 2 ans, le moyen terme de 2 à 5 ans et long terme de 5 à 10 ans.

Le simple fait de positionner les produits dans une chronologie mettra en évidence la cohérence de votre plan d’innovation en terme de répartition.

Choix final : sélectionner vos meilleures idées !

Pour réaliser le choix final, prenez le temps de comparer vos idées selon tous ces critères. Ce travail peut être très rapide et évident, comme demander plusieurs séances de travail : il n’y a pas de règle.

En tout cas, suite au choix qui aura été fait, vous pourrez engager vos plans d’actions avec plus de sérénité car tout sera plus clair dans votre tête.

Et maintenant ?

Avec votre sélection d’idées en main, voici plusieurs actions à lancer dans la foulée :

  • Tout d’abord, n’oubliez pas de remercier les acteurs de la séance de créativité pour leur participation active et ceux qui vous ont aidé à sélectionner vos meilleures idées.
  • Ensuite, déposez une enveloppe Soleau pour dater la création de vos idées pertinentes.
  • Puis, lancez une recherche d’antériorité de brevet pour savoir si vos idées de concept existent déjà. Il serait dommage d’investir dans le développement d’un produit pour aboutir à une solution technique existante. Gardez en tête que tous les brevets ne sont pas commercialisés et qu’il vaut donc la peine de sonder les bases de données comme Espacenet.
  • Enfin, présentez votre sélection d’idées autour de vous tout en maîtrisant votre communication du point de vue de la confidentialité.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Je serai très intéressé de les lire et je répondrai autant que possible à vos questions, alors c’est l’occasion !

Et n’hésitez pas non plus à le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *