La formulation d’un défi est un point clé pour la réussite d’un projet d’innovation. L’objectif, s’il est bien formulé, permet à l’ensemble des acteurs de comprendre plus facilement ce qui est attendu et de se mobiliser efficacement. 

On a tous vécu au moins une fois en entreprise, la frustration de ne pas avoir traité correctement un problème du simple fait qu’il ait été mal défini. Ou la déception d’avoir passé des heures et des heures dans des analyses et des réflexions pour finalement accoucher d’une souris

Ces considérations sont d’autant plus importantes lorsqu’on manque de temps pour innover en entreprise. C’est également essentiel lorsqu’on travaille en équipe pluridisciplinaire avec des personnes externes au projet. Car si le défi n’est pas clair pour vous, il le sera encore moins pour les autres. 

Soigner la formulation de votre défi d’innovation 

Être précis pour savoir où et quand agir 

Pour formuler un défi correctement, il vaut mieux être précis. Ça permet de bien cerner la problématique dès le départ en évitant d’en troubler la perception. C’est la raison pour laquelle il est utile d’ajuster le « niveau de zoom » lorsqu’on pose son regard sur un problème. Car pour innover juste, il vaut mieux identifier au plus tôt où intervenir sur votre produit. Et notamment savoir si le défi se situe plutôt à un niveau micro ou macro.  

Par exemple pour répondre au problème de visibilité en voiture par temps de pluie, vous pourriez considérer l’ensemble de la voiture (macro) ou alors les caractéristiques du profilé en caoutchouc de l’essuie-glace (micro) : vous vous en doutez un peu, ce n’est pas la même approche. 

Il est nécessaire également de préciser le moment où se situe le problème – ou le besoin à l’origine du défi – pour clarifier le but recherché.  

Par exemple, si le défi concerne l’usage du produit, il vaut mieux préciser de quelle phase il s’agit. Est-ce qu’il s’agit de la mise en œuvre, d’une phase d’utilisation particulière ou de l’entretien, etc.

Vous l’aurez compris, l’idée est de réfléchir en amont pour agir au bon endroit et au bon moment. C’est le meilleur moyen de viser juste et d’éviter que d’autres problèmes apparaissent inutilement avec une solution mal adaptée. 

Améliorer la compréhension du défi pour innover juste 

Ce n’est pas parce que vous êtes sur le point de formuler un défi que vos idées sont claires pour autant. Par expérience, il faut toujours garder un peu d’humilité et de doute au moment d’écrire un défi. 

Dites-vous que le temps passé à l’écriture de votre défi n’est jamais perdu. Tout au contraire, c’est un véritable investissement qui apportera de la clarté à toute l’équipe. 

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Principe d'innovation : grouper plusieurs parties de votre produit

C’est d’ailleurs un point essentiel pour entreprendre une séance de créativité sur de bonnes bases. Car si le défi est clair dans la tête de tous, alors vos outils de créativité seront d’autant plus efficaces

Définir le type de défi à relever pour innover 

Identifier le type de problème 

Il existe plusieurs points d’entrée pour formuler un défi d’innovation.

Tout d’abord, vous pouvez chercher à résoudre un problème d’usage ou un problème technique que vous avez identifié. Soit dit en passant, on innove toujours plus facilement lorsqu’on répond à un problème. D’autant plus s’il s’agit d’un problème important pour l’utilisateur. 

Vous pouvez également chercher à réinventer un produit en explorant de nouveaux territoires. Mais soyez vigilant, car s’il n’y a pas de « cadre » la démarche peut devenir incertaine.  

Dans tous les cas, il est essentiel de formuler le défi de telle sorte à rester ouvert pour espérer générer des idées nouvelles et inventives. Pour autant, le contexte doit être concret pour que la solution soit applicable et réponde aux attentes du porteur du projet. 

Attention au sujet trop vague 

Si le défi est trop vague, c’est peut-être que le besoin n’est pas assez bien compris. C’est l’occasion d’investir plus de temps pour une meilleure compréhension.  

Si vous ne pouvez pas l’expliquer simplement, vous ne le comprenez pas assez bien.

Albert Einstein – Physicien

S’il s’agit d’un problème d’usage, il est intéressant de chercher à mieux comprendre l’usage du produit. Par exemple en observant les utilisateurs, en décrivant l’expérience qu’ils vivent au quotidien et en décrivant des scénarios qui sont au cœur de votre problématique.  

S’il s’agit d’une problématique technique, il est intéressant de se poser la question du « Pourquoi ». Vous pouvez par exemple utiliser la méthode des 5 pourquoi pour comprendre la cause réelle de votre problème. 

Les solutions trop évidentes

Si vous voulez vraiment lancer un défi d’innovation, il doit représenter une certaine difficulté. En tout cas, la solution ne doit pas être évidente. Sans cela, votre défi risque de tourner court.

Comment formuler correctement votre défi d’innovation ? 

Clarifier le défi avec le porteur de projet 

Il est important de clarifier le « Pourquoi » et le « Quoi » avec le porteur du projet AVANT de chercher à répondre au Comment. 

C’est la raison pour laquelle la formulation est importante. Poser la bonne question est le meilleur moyen d’obtenir une bonne réponse. Une réponse qui est en phase avec les attentes du porteur du projet. 

Il est nécessaire de chercher à être juste dans les propos, car les mots ont un sens précis. Par exemple, je vous déconseille d’utiliser le mot « choses ». C’est brouillon et cela ne prête à aucune inspiration. 

Cette clarification vous permettra de savoir si la problématique concerne un composant, un sous-système ou l’architecture même du produit. Se poser cette question permet de mieux appréhender où se situe l’enjeu et par conséquent d’innover au plus juste. 

La formulation d’un problème à résoudre 

Dans le cas d’un défi d’innovation, on cherche à trouver des solutions face à un problème – ou face à un besoin – avec l’intention de proposer quelque chose de concret, si possible un démonstrateur. 

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  L’évolution technique de la poignée de casserole amovible : histoire d’innovation

La réponse à un problème se trouve dans le « Comment ». Tout naturellement, un défi peut donc facilement s’exprimer par une question qui commence par comment. C’est aussi simple que ça ! C’est aussi une bonne façon de ne pas formuler un défi sous la forme d’une solution. L’intention est ainsi ouverte à de nouvelles propositions.

Il peut être utile de poursuivre la phrase avec le contexte en précisant la zone opératoire et le temps opératoire pour préciser et cadrer là où l’on veut que la réflexion se fasse. 

Lorsqu’il s’agit d’une action néfaste qui limite les performances d’un produit, la formulation peut-être la suivante : 

Comment empêcher, éviter, contrôler + action néfaste + contexte ?

Par exemple si un fabricant de chaussures de trail souhaite résoudre le problème du caillou qui rentre dans la chaussure, la formulation du défi à relever pourrait être la suivante :

Comment empêcher l’entrée d’un caillou dans la chaussure lors de la pratique du trail ? 

Lorsqu’il s’agit d’une action positive que l’on souhaite améliorer, la formulation peut-être la suivante : 

Comment favoriser, faciliter + action voulue positive + contexte ?

Par exemple si un fabricant de sacs à dos souhaite résoudre le problème d’accès au contenu du sac lorsque ce dernier est sur le dos du randonneur, la formulation du défi à relever pourrait être la suivante :

Comment favoriser l’accès au contenu du sac à dos en marchant lors d’une randonnée ? 

Vous noterez qu’il n’y a rien de très compliqué, mais l’air de rien tout est là pour cadrer la réflexion. 

La formulation magique 

On peut également imaginer une formule magique qui est de décrire le bénéfice fort et attrayant que le porteur de projet souhaite donner au produit.

Comment + bénéfice (avec un verbe d'action) + contexte ?

Par exemple pour un fabricant de volets roulants qui souhaiterait améliorer l’usage des manœuvres manuelles agissant sur un volet roulant, la formulation pourrait être la suivante :

Comment rendre plus facile et rapide la manœuvre manuelle d’un volet roulant lors de la montée et la descente du tablier ?

Là aussi la formulation est simple, mais largement suffisante pour amorcer une démarche de conception innovante.

Le complément d’information

Une seule phrase ne suffit pas à clarifier le sens à donner au projet. C’est un premier pas essentiel, mais je vous conseille de partager avec l’équipe d’autres informations de contexte. Vous pouvez par exemple donner rapidement des infos sur :

  • L’historique du projet
  • Les limites de ce qui existe déjà
  • Les principales contraintes du projet
  • Les caractéristiques principales pour fixer les ordres de grandeur

Bref, il est utile de clarifier avec l’équipe dans quel cadre se situe le projet pour faciliter l’immersion dans la problématique et comprendre les enjeux.

Et maintenant ? 

J’espère que cet article vous donnera envie d’écrire avec justesse votre prochain défi d’innovation. Ce sera l’occasion de formuler simplement la problématique que vous avez en tête et de challenger votre équipe efficacement.  

Si vous comptez proposer un sujet lors d’un challenge d’innovation, cette démarche toute simple vous permettra d’expliquer votre défi avec clarté. Elle vous aidera à trouver le bon équilibre entre cadrage et ouverture : idéal pour partir du bon pied dès le départ !

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Une idée ne vaut (presque) rien, seule compte son exécution

Avec le bon défi d’innovation entre les mains, vous avez franchi le premier pas pour engager votre séance de créativité sur de bonnes bases. C’est ce que je conseille dans ma formation TRIZ Créativité. Il est important de clarifier le challenge à relever pour mobiliser autour de vous et partir du bon pied.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’usage de TRIZ pour développer rapidement votre entreprise par l’innovation en visant juste dès le départ et en générant facilement plus d’idées pertinentes et astucieuses pour développer un produit innovant à fort potentiel qui répond aux besoins du marché sans vous ruiner ni y consacrer tout votre temps : cliquez ICI.

    1 réponse pour "Comment écrire facilement un défi inspirant pour favoriser l’innovation"

    • Tiny

      La concurrence étant devenu de plus en plus rude, l’innovation est un élément très essentiel pour le développemet des entreprises de toutes tailles. Ce canevas pour bien identifier et écrire un défi inspirant afin d’innover est non seulement clair mais aussi très compréhensible pour tout entrepreneur qui cherche à se professionnaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.