Le ramasseur de fruits fait partie de ces produits vraiment astucieux, aussi surprenant par leur simplicité que par leur efficacité : un cheminement vers une certaine idéalité.

C’est en cherchant un produit très astucieux pour une formation en entreprise que ce produit m’est revenu en mémoire. Un système manuel qui sans se baisser permet de ramasser les fruits, de les stocker directement dans un réservoir et de les déverser facilement.

Lorsque je vois un produit comme celui-ci mon premier réflexe est de chercher à savoir comment son évolution en est arrivée là. Je me demande par quel cheminement ce produit a évolué vers un tel niveau de perfectionnement, de simplicité et d’élégance.

Le cheminement vers un idéal

Tout d’abord, si on reprend l’équation qui décrit l’idéalité selon TRIZ, force est de constater qu’on s’en rapproche. Car ce produit est très efficace, ne souffre d’aucun défaut et coûte très peu cher.

Idéalité = ∑ fonctions utiles / ( ∑ fonctions néfastes + ∑ coûts )

En réalité, lorsqu’un produit est perçu comme une réelle innovation, ce n’est bien souvent que le prolongement d’inventions déjà existantes. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu m’en assurer en lançant une recherche d’antériorité dans les bases brevet. A vrai dire, je n’imaginais pas trouver autant de brevets à ce sujet …

Dans cet article, je partage avec vous le résultat d’une recherche de brevets menée sur Espacenet de laquelle j’ai extrait 12 brevets d’invention qui ont marqué l’évolution de cet objet sur plus d’un siècle. 

L’évolution technique du ramasseur de fruits

Premier ramasseur de fruits

En 1867, l’américain JOHN FRANTZ invente un système pour faciliter le ramassage des fruits. Le concept est construit sur la base d’une architecture de brouette. Le tambour arrière dispose d’une multitude de broches permettant de collecter les fruits par un effet de coincement avant de les déverser dans un panier. Cette invention permet le ramassage des pommes et des patates.

Brevet n° US62623A

Un domaine influent inattendu

Entre 1902 et 1903, plusieurs inventions ont lieu pour ramasser des balles. L’air de rien, ces produits influenceront quelques décennies plus tard les futurs inventeurs de collecteurs de fruits. Cela illustre également la facilité qu’ont les inventions pour sauter la barrière d’un domaine d’application.

Brevet n° GB190201388A
Brevet n° US698226A
Brevet n° US721196A

Ramasseur de fruits avec chenille

En 1949, l’américain JOE TRAVERSO invente un concept de chenille disposant de doigts astucieusement agencés pour faciliter le ramassage de fruits. Grâce à une transmission par courroie et un rapport de démultiplication, cette évolution devient plus dynamique et performante. On notera que la forme des doigts localement courbés permet le ramassage des fruits en douceur sans meurtrissures tels que les prunes et les abricots.

Brevet n° US2482383A

Ramasseur de fruits avec doigts élastiques

En 1951, l’américain CARL MITH invente un concept de tambour muni d’une multitude de boucles élastiques astucieusement agencées sur sa circonférence. L’architecture monocycle permet de transmettre tout le poids de l’engin sur la zone de ramassage facilitant ainsi la préhension de fruits durs tels que des noix de pécan grâce à la déformation élastique des boucles. Puis des doigts s’engagent sous les noix de pécan pour les éjecter dans le panier.

Brevet n° US2539596A

Ramasseur de fruits avec panier intégré

En 1954, l’américain ARNOLD KORTZ invente un concept de ramassage de noix disposant d’un panier inclus dans le tambour. Les fruits secs sont collectés grâce à des doigts élastiques courbés et tombent dans le panier sous l’effet de la gravité lorsqu’ils arrivent au point haut du tambour.

Brevet n° US2694284A

Charriot composé de multiples collecteurs de fruits

En 1971, l’américain JIMMY WRAY invente un concept de charriot disposant de plusieurs collecteurs. Les éléments sont avantageusement disposés pour couvrir une large zone de ramassage. On notera la proximité technique de chaque collecteur avec le système de ramassage de balle inventé 70 ans plus tôt.

Brevet n° US3604190A

Ramasseur de fruits avec doigts à tête sphérique

En 1991, l’américain JAMES DUDLEY invente un concept de ramassage constitué d’un tambour disposant d’une multitude de doigts élastiques. La forme des doigts est localement sphérique pour faciliter la préhension de fruits secs tels que les noix de pécan. L’air de rien, cette nouvelle forme permet un assemblage plus simple de doigts, car ils n’ont plus besoin d’être placés avec une orientation particulière.

Brevet n° US5025620A

Ramasseur de fruits avec déverseur latéral

En 2014, l’italien ROBERTO CIFARELLI invente un concept de collecteur disposant d’une cavité latérale pour déverser les fruits après le ramassage. L’inventeur anticipe une action requise plus tard et de ce fait facilite l’usage du produit. C’est vraiment malin ! 🙂

Brevet n° EP3226676A1

Ramasseur de fruits avec bac amovible

En 2005, les américains CALEB et SILAS DUDLEY inventent une évolution du collecteur de fruit en proposant tout simplement un bac amovible. L’air de rien, cette segmentation du produit ouvre de nouvelles perspectives en permettant à l’utilisateur d’interchanger le bac lorsqu’il est plein, sans être contraint de devoir le déverser dans un autre contenant.

Brevet n° US2015264865A1

Ramasseur de fruits multi-fonctions

En 2015, les allemands ACHIM BROBEIL ACHIM, AXEL MOCK et REGINA SCHNEIDER inventent pour le compte de la société Suédoise Huqsvarna qui détient la marque Gardena, un concept de ramassage de fruits ultra optimisé. On notera notamment un groupement entre la fourche et le déverseur. Par ailleurs, la structure de grille est dynamique permettant d’adapter son ouverture en fonction de la taille des fruits. De plus, le système devient multi-fonctionnel grâce au déverseur en forme de pelle pour cueillir les fruits individuellement dans les zones difficiles d’accès

Brevet n° WO2016180470A1
Ramasseur de fruits Combisystem de Gardena – Image média presse de Gardena

Quelles observations faire sur ces brevets d’invention

Chaque invention s’appuie sur un ou plusieurs principes d’innovation

Pour la majorité des brevets, vous avez pu identifier le principe d’innovation (visible avec un lien) qui illustre le plus l’évolution qui a eu lieu. C’est l’occasion de vous montrer la simplicité des principes utilisés et de la force qu’ils représentent.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  L'évolution technique du fauteuil roulant de sport : histoire d'innovation

Nous avons abordé dans cet article les principes suivants : dynamisme, qualité locale, segmentation, action préliminaire, groupement et multi-fonction. Ce sont 6 principes issus des 40 principes d’innovation de TRIZ

Un arbre d’évolution, deux branches

On observe deux branches cohabitant dans l’arbre d’évolution du collecteur de fruits. L’architecture composée d’un tambour associée à un panier et celle d’un tambour constitué de fils longitudinaux déformables servant de contenant.

Finalement, les deux évolutions ont trouvé leur place sur le marché en répondant à des besoins différents notamment pour les professionnels et les particuliers.

Une évolution pas à pas

On observe que toutes ces évolutions sont progressives et s’appuient presque toujours sur une invention antérieure. Cela nous montre aussi l’intérêt de s’immerger dans l’état de l’Art d’une technologie pour ne pas réinventer la roue.

Des milliers d’inventeurs ont déjà oeuvré et laissé une description détaillée de leur création. Ce serait vraiment dommage de ne pas en profiter pour faire encore mieux ! 🙂

Une frontière poreuse entre domaines d’application

L’évolution du collecteur de balle vers le collecteur de fruit nous montre la facilité pour un brevet de franchir la barrière d’un domaine d’application. C’est une source d’innovation vraiment intéressante pour intégrer une nouvelle technologie ou pour trouver de nouveaux marchés pour celle que vous maîtrisez déjà.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à poster vos commentaires ou vos questions en bas de cette page, et à le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.