Comment utiliser Espacenet pour vos recherches de brevets

Quand on n’a pas l’habitude de rechercher des brevets sur Espacenet, on peut vite se perdre dans des recherches infructueuses. On ressent la sensation désagréable de ne pas avoir mis le doigt sur ce qu’on aurait dû trouver.

Alors qu’en réalité, ce n’est pas très compliqué. Pour être efficace, il suffit juste d’utiliser les bonnes options, d’en comprendre la logique et de savoir ce que l’on peut en tirer.

Il existe aussi de nombreuses astuces qu’il est bon de connaître pour gagner un temps considérable au moment de vos recherches.

A travers cet article, je vous propose de découvrir comment utiliser Espacenet de manière efficace. Je partage avec vous tout le fruit de mon expérience qui je l’espère vous donnera envie d’utiliser régulièrement cet outil lors de vos recherches.

Pourquoi utiliser Espacenet ?

Espacenet est la plateforme de recherche de brevets proposée par l’Office Européen des Brevets (OEB). Cet outil est proposé en français et est totalement gratuit. Il vous permettra de réaliser l’essentielle des tâches dont vous avez besoin pour vos recherches dans les bases de données brevets.

  • Connaître l’état de l’art autour d’une idée avant de déposer un brevet,
  • Définir la liberté d’exploitation d’une solution technique,
  • Mettre en place une veille brevet.

Cette plateforme fonctionne sur la base d’un moteur de recherche et va collecter des infos dans des bases de données brevets. Crée en 1998, Espacenet contient à ce jour plus de 100 millions de documents du monde entier provenant de plus de 100 offices de brevets.

Les modalités de recherche sur Espacenet

Il existe pas mal d’astuces pour optimiser vos recherches dans les bases de données brevets. En résumé, voici les fonctions principales que j’utilise. Ce sont les 20/80 qu’il faut retenir pour déjà de bien vous débrouiller, sans vous transformer pour autant en programmateur informatique 🙂

Pour plus de détails et plus d’options, il vous est toujours possible d’éplucher les aides sur le moteur de recherche que vous utiliserez.

La logique d’écriture

A l’intérieur de chaque champs, vous pouvez utiliser les syntaxes booléennes principales : AND (et) et OR (ou)

A savoir aussi que de manière automatique, chaque zone de terme de recherche est associée à un AND, et chaque terme dans une zone est associée à un autre par un OR.

L’association de plusieurs termes

Lorsqu’on recherche un brevet sur un type de produit, nous pouvons utiliser des mots clés et des synonymes avec la syntaxe booléenne OR. Si vous n’êtes pas limité en nombre de terme, je vous conseille d’utiliser des mots clés en français et en anglais.

Si votre recherche est plus pointue et se porte par exemple sur un « cadenas de vélo », vous avez ici 2 concepts « cadenas »  et « vélo ». Dans ce cas, il vous faudra rechercher les synonymes pour les deux concepts. Puis associer les mots clés de chaque concept avec des OR et associer chaque concept avec un AND.

Cela pourra donner par exemple (cadenas OR verrou OR verrous OR verrouillage OR padlock OR lock) AND (vélo OR cycle OR bicyclette OR bike OR bicycle).

Les troncatures

Pour des termes ayant un tronc commun, il est utile d’utiliser des troncatures. C’est un gain de temps à l’écriture et ça permet aussi d’économiser des mots lorsque la recherche est limitée en nombre de termes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment breveter une innovation en 4 étapes

Plusieurs troncatures sont possibles sur Espacenet:

* pour une chaîne de caractères de n’importe quelle longueur

? pour 0 (zéro) ou 1 caractère

# pour un caractère exactement

Si on reprend l’exemple précédent vous pourriez écrire le même algorithme de recherche de la manière suivante (cadenas OR verrou? OR *lock) AND (vélo OR *cycle* OR bike). On est ainsi passé de 11 à 6 termes 🙂

La proximité des termes

Pour optimiser votre recherche, vous pouvez utiliser des critères de proximité. Personnellement, je ne les utilise pas beaucoup car je préfère utiliser les syntaxes booléennes simples comme AND et OR.

Par exemple l’écriture suivante (bike prox/distance<3 helmet) signifie que la requête retiendra toutes les fois ou bike et helmet sont éloignés de 3 mots ou moins.

Recherche directe

Cette option de recherche appelée Smart Search est utile par exemple si vous disposez d’un numéro de brevet.

Vous pouvez l’utiliser également avec des mots clés qui doivent être séparés par un espace ou un opérateur. Sur ce champs de recherche vous serez limité à 20 termes.

Recherche avancée

C’est la page que nous utiliserons pour une recherche d’antériorité ou pour une veille brevet. Voyons ensemble les champs à utiliser en fonction de vos besoins.

Recherche par déposant (souvent le nom de la société)

Utilisez le champ « Demandeurs ».

Attention de bien prendre en considération les différentes écritures possibles de la (des) société(s) à cibler.

Utilisez les troncatures pour limiter le nombre de terme et sélectionner les entreprises les plus à même de déposer des brevets. Car il faut prendre en compte qu’Espacenet limite votre recherche à 10 termes par champs bibliographique.

Recherche par mots clés

Utilisez le champ « Titre ou abrégé ».

Suivez les recommandations du topo sur les mots clés et les concepts vu précédemment. Là encore, vous serez limité à 10 termes. S’il existe de nombreux synonymes, n’utilisez que des mots en anglais.

Les classifications coopératives des brevets

Utilisez uniquement le champ « CPC ». CPC pour Cooperative Patent Classification.

Ces classifications sont couramment utilisées pour représenter des idées à la place de mots-clés. Il est intéressant de bien noter les classes efficaces dans vos recherches, ce sera du temps de gagné pour les prochaines fois.

Là aussi il est possible d’utiliser les troncatures car les classes sont écrites avec une terminologie qui s’allonge en fonction du niveau de précision.

Pour trouver la (les) classe(s) la plus pertinente, utilisez l’outil recherche dans la classification en haut à gauche. Nous y reviendrons plus tard dans l’article.

La base de recherche

Sélectionnez la collection “Worldwide” pour avoir accès à plus de 100 pays.

La date ou la période

Utilisez le champ « Date de publication ».

Dans le cas d’une liberté d’exploitation ou d’une veille brevet, attention de bien rentrer la date de publication dans cette zone afin de limiter votre recherche dans le temps.

Pour une liberté d’exploitation ce sera les 20 dernières années. Et par exemple pour une veille brevet mensuelle, ce sera le dernier mois. Dans le cas d’une recherche d’antériorité, inutile de renseigner ce champs car tous les brevets vous intéressent

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment utiliser les classifications pour vos recherches de brevets sur Espacenet

Recherche dans la classification

C’est la page que nous utiliserons pour rechercher une classe qui corresponde à votre produit ou votre concept.

En cliquant successivement sur un terme de classification, vous pouvez descendre dans l’arborescence et ainsi définir la classe au plus près de votre produit.

L’autre démarche est d’utiliser le champ de recherche en haut avec un mot clé représentatif de votre produit. Puis Espacenet vous fera une proposition de classifications en lien avec ce mot clé.

Par exemple en renseignant “helmet AND bike”, ressort très nettement la classe A42B 3/00 qui est marquée avec 2 étoiles pour la pertinence. Cette classe pourra être utilisée pour cadrer vos prochaines recherches.

Notez que nous aurions pu également renseigner uniquement “helmet” pour ne pas se limiter aux casques de vélo. Car on peut très bien se dire qu’une solution technique sur un casque dans un autre usage pourrait être intéressante. Le plus simple est de faire des essais et d’apprécier ensuite si cela est pertinent.

Il arrive régulièrement qu’un même produit puisse être décrit différemment par plusieurs classes. Dans ce cas, utilisez les deux classes séparées de l’opérateur OR.

Ensuite, en cliquant sur la proposition de classification, vous pouvez avoir accès à des sous-classes qui peuvent vous intéresser pour réaliser un focus encore plus fin.

Les résultats de recherche

La liste de résultat

Lorsque vous lancez une recherche, vos résultats s’affichent sous la forme d’une liste.

Vous noterez que les mots clés qui interviennent dans le titre ou l’abrégé sont surlignés

Par exemple avec avec l’écriture (bike AND helmet) dans le champ [Titre et abrégé] on obtient 113 résultats.

ET en élargissant la requête avec la stratégie des concepts et des troncatures on pourrait écrire (bike* OR cycle*) AND (helmet* OR « head protection ») dans le champ [Titre et abrégé] donne 425 résultats.

Personnellement, je vous conseille d’afficher cette page pour lire l’abrégé, le sélectionner dans votre liste si pertinent et cliquer sur suivant pour lire le brevet qui suit. Tout cela sans revenir à la liste de résultat.

Pour en savoir plus sur un brevet, vous pouvez aller jeter un coup d’œil sur tous les onglets disponibles depuis le menu en haut à gauche.

  • Données bibliographiques pour les infos générales du brevet,
  • Description pour le contexte,
  • Revendications pour ce qui est breveté,
  • Mosaïque pour les dessins,
  • Document général pour avoir l’accès au document intégral,
  • Documents cités pour accéder au brevet cité dans le document,
  • Documents citant pour accéder aux brevets citant le document.

Sinon, il est aussi possible de se promener dans l’arborescence de la recherche en cliquant sur les liens en haut de l’écran.

L’outil de traduction d’Espacenet

Une des options vraiment intéressantes est l’outil de traduction fourni par Espacenet. Il a été développé avec Google et est vraiment pertinent dans le vocable des brevets. Il suffit de sélectionner la langue et cliquer sur le bouton rouge patenttranslate. Plus simple tu meurs 🙂

C’est l’outil de traduction le plus efficace du web que je connaisse pour la traduction des brevets. Même pour des tournures complexes, la traduction garde du sens et est réellement utile pour la compréhension d’un brevet.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment rechercher un brevet par son numéro sur Espacenet

Ma liste de brevet

C’est une option intéressante pour mettre de côté les brevets que vous avez retenu dans la liste. Il ne vous restera plus qu’à lire chaque brevet attentivement.

Pour ne pas perdre de temps, découvrez les 3 étapes pour lire un brevet efficacement.

Une fois que vous aurez fini la consultation de vos brevets, vous aurez accès à une liste reprenant uniquement la crème de la crème.

Pour cela, une fois le brevet identifié comme pertinent vous pouvez cliquer sur la petite étoile. Cette action placera directement le brevet dans votre liste de sélection.

Vous pourrez ensuite si vous le souhaitez, télécharger ces brevets en pdf en vous rendant sur le document original.

Clairement, l’exploitation synthétique des données brevets n’est pas le point fort de la version actuelle d’Espacenet mais on peut très bien s’en satisfaire.

Une nouvelle version beta d’Espacenet est en test actuellement et semble très prometteuse. Je vous la présenterai de A à Z lorsqu’elle sera sous sa forme définitive.

Historique des requêtes

Si vous revenez sur le site, il gardera votre historique. C’est intéressant pour archiver une veille pour quelque temps et y revenir par la suite. Pour cela, il vous faudra cocher l’option “Activer l’historique des requêtes” dans les paramètres.

Ceci dit vous n’avez peut être pas envie de laisser des traces de vos recherches. Dans ce cas, stockez l’algorithme de votre veille et faites un copier/coller. Ça ira tout aussi vite 🙂

Et maintenant ?

En utilisant Espacenet, vous accédez tout simplement à la plus grande base de données d’information technique du monde. Et si vous en parlez autour de vous, vous constaterez que vous faites partie des rares personnes qui prennent le temps d’exploiter cette mine d’or.

En utilisant cet outil de recherche régulièrement vous trouverez des infos essentielles pour l’innovation en y passant de moins en moins de temps.

Pour découvrir Espacenet, je vous propose d’aller directement sur le site et de mettre en pratique ce que vous venez d’apprendre. Faites-le tout de suite pour capitaliser sur tout ce qu’on vient de voir ensemble.

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile 🙂

A très vite sur le blog Innover malin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *