Le champ de l’innovation est tellement vaste qu’il nous faudrait plus d’une vie pour tout expérimenter. En revanche, il est possible de tirer profit de l’expérience de ceux qui ont innové avant nous et de s’en inspirer pour tenter de faire mieux.                                       

Pourquoi s’inspirer de ce qui existe déjà pour innover ?

Ne pas perdre de temps

Il semble assez logique de ne pas perdre de temps à réinventer la roue. Pour autant, vous avez sans doute remarqué que c’est un mauvais réflexe que nous avons tous. Il est assez frustrant de passer des mois et des mois à créer quelque chose et de s’apercevoir trop tardivement que cela existe déjà.

Hélas ! Tout ce temps perdu aurait pu être mis à profit pour créer un produit vraiment nouveau qui sonne juste par rapport aux besoins du marché. Car un facteur de succès dans l’innovation c’est tout de même de réussir à se différencier pour être remarquable tout en proposant le produit que vos clients vont adorer.

Créer des opportunités

On a souvent la sensation de passer à côté d’une idée évidente lorsque ce sont les autres qui l’ont en se disant : « Il fallait juste y penser, c’est vraiment malin ! » Et lorsqu’on analyse bien la situation, on observe que ce sont souvent des principes d’innovations assez simples qui sont mis en jeu. 

Par exemple, associer 2 idées pour en générer une troisième, transposer une solution d’un domaine vers un autre ou tout simplement appliquer un principe d’évolution simple comme grouper, diviser, anticiper, dynamiser, etc.

95 % des inventions sont des évolutions de ce qui existe déjà

Une étude menée par Guenrich Alschuller – le créateur de ma méthode TRIZ – sur des centaines de milliers de brevets nous montre que l’écrasante majorité des inventions sont en réalité une évolution plus ou moins marquée d’un produit existant. La création d’un produit de rupture est donc un cas plutôt rare.

D’ailleurs, soit dit en passant, proposer une innovation de rupture ne se décrète pas à l’avance, mais cela se mesure à l’épreuve du marché...

En réalité, il vaut mieux chercher à combiner de manière nouvelle des choses existantes, à les faire évoluer dans le bon sens en ayant conscience de leurs limites actuelles. L’idée étant de les améliorer, les rendre plus simples à fabriquer, plus durables et surtout plus utiles pour vos clients.

La connaissance technique au service de l’innovation

La connaissance technique

Parmi l’ensemble des connaissances techniques disponibles sur terre, il existe les connaissances que l’on sait que l’on connaît, celles qu’on sait qu’on ne connaît pas et la plus grande partie sont celles que l’on ne sait pas qu’on ne connaît pas.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment résoudre un problème technique difficile

Tout ça pour dire qu’il vaut mieux rester humble et curieux pour enrichir sa capacité à rester ingénieux et se laisser surprendre par l’imprévu. Dans le processus créatif, le savoir est la première étape qui permet ensuite avec méthode la génération de nouvelles idées. La créativité sans connaissance c’est comme un moteur sans essence : ça ne fonctionne pas très bien…

L’art et le métier ne sont pas deux choses séparées. Invention et génie ne peuvent se passer ni de savoir ni de méthode.

Jacques Copeau – Artiste français

Les bases brevet

Parmi les connaissances disponibles pour les innovateurs, une très grande partie est accessible gratuitement à travers les bases brevets. C’est la raison pour laquelle il est extrêmement important de savoir consulter ces bases de données pour acquérir rapidement l’information dont vous avez besoin.

Avec un peu de pratique dans des bases brevet comme Espacenet, vous pouvez accéder à une information ultra pertinente qui forcément vous donnera des idées pour solutionner votre problème.

À vrai dire, même si la solution ne vous est pas livrée sur un plateau vous aurez accès à une connaissance qui induira de nouvelles réflexions et vous mènera sur de nouveaux chemins.

Innover par association d’idées

Le simple fait de découvrir de nouvelles choses dans des domaines différents vous permettra de booster votre créativité. Car votre cerveau adore suggérer de nouvelles solutions par association d’idées ou par transposition. 

Plus vous lui apporterez de nouvelles connaissances dans des domaines différents du vôtre, plus il fera la gymnastique d’associer des idées auxquelles personne n’aurait pensé. L’innovation est souvent le terrain de rencontres improbables.

C’est cette réflexion qui a conduit James Dyson à chercher à appliquer à son aspirateur le système de cyclone utilisé dans les scieries pour écarter la sciure de l’air. On peut dire qu’il aura été inspiré sur ce coup-là !

Comment innover malin en s’inspirant de ce qui existe déjà : 4 principes

1. Prendre le temps de s’immerger dans le monde du problème 

Pour commencer, il est utile d’investir du temps dans le monde du problème. Le fait de s’informer de ce qui existe déjà et d’en comprendre les limites est un premier pas énorme. Ça semble évident dit comme ça et ça l’est je vous rassure, mais vous avez sans doute remarqué aussi la tentation forte d’aller tout de suite vers des solutions évidentes ou déjà connues.

Connaître l’état de l’art dans un domaine en procédant à une recherche de brevet ou un benchmark est un bon moyen de s’inspirer de ce qui existe déjà. Car on n’est pas forcément expert dans tous les domaines, c’est la raison pour laquelle il faut rester humble face à la connaissance dont on dispose.

De ce fait, il vaut mieux chercher à acquérir cette connaissance au début de votre projet pour faire germer le plus tôt possible de nouvelles idées et en même temps ne pas réinventer la roue !

2. Développer sa curiosité

Pour s’inspirer véritablement de ce qui existe déjà, il est essentiel de savoir poser son regard sur les choses. Non pas les regarder superficiellement, mais en comprendre tout le potentiel. Les objets nous parlent, encore faut-il savoir les écouter.

Savoir écouter, c’est posséder outre le sien, le cerveau des autres.

Léonard de Vinci – Génie Italien

Le bon moyen pour cela est de se poser les bonnes questions. Pour faire simple, on peut les limiter à 2 questions essentielles : pourquoi et comment ? Ce questionnement, si vous le pratiquez régulièrement, vous ouvrira les portes de la connaissance : celle qui est disponible sous vos yeux et ne demande qu’à s’exprimer.

☼ Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  7 bonnes raisons de solliciter un Fab lab pour votre projet d'innovation

C’est aussi la logique d’écriture des brevets d’invention. L’inventeur détaille toujours son invention dans le détail (le comment) en prenant soin d’expliquer les limites de la technologie actuelle et le problème qu’il résout (le pourquoi). Savoir lire efficacement un brevet est donc aussi un bon moyen d’accéder à une information ultra pertinente.

3. Mettre à jour ses connaissances et rester connecté

La connaissance évolue tous les jours que ce soit au niveau du contexte technologique, économique ou sociologique. Tous les paramètres bougent en permanence, c’est pourquoi il est important de rester connecté au monde qui vous entoure en restant en veille en permanence.

Évidemment, vous vous en doutez on ne peut pas tout observer tout le temps. C’est la raison pour laquelle il est utile d’organiser une veille technologique pour que la bonne information vous arrive facilement et sans effort.

D’un point de vue technique, le suivi de l’évolution des brevets d’invention s’est énormément simplifié depuis l’avènement d’Internet. En quelques clics il devient possible de :

4. Prendre du recul sur l’évolution des produits

C’est en prenant du recul sur l’évolution des objets que l’on comprend la tendance générale qui finalement dessine la trajectoire future de l’évolution d’un produit. À l’image de l’arbre phylogénétique d’une espèce, les produits évoluent avec des liens de parenté. Pour mieux imaginer le futur d’un produit, il faut comprendre son histoire. 

Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.

Winston Churchill – Homme d’état britannique

En cherchant à vous inspirer de ce qui existe déjà, vous faites le pari d’accéder à de nouvelles informations qui changeront véritablement notre manière de penser. C’est une démarche extrêmement positive qui s’inscrit dans la lignée de ce qu’on fait des millions d’inventeurs avant vous. C’est-à-dire observer ce qui existe, en comprendre les limites et chercher une évolution qui va dans le bon sens.

L’ensemble les produits qui nous entourent suivent donc une évolution technique. C’est l’histoire des produits de la vie courante que je prends plaisir à décrire régulièrement à travers des articles sur les histoires d’innovation.

Vous l’aurez compris, un excellent moyen de développer vos connaissances techniques est d’investir du temps dans l’exploration des bases brevets.

Apprendre à exploiter facilement les bases brevet pour innover

Si vous aussi vous avez envie d’exploiter les bases brevets par vous-même pour connaître l’état de l’Art dans votre domaine et analyser ce que proposent vos concurrents, ou alors, si vous ressentez le besoin d’explorer un autre domaine pertinent pour vous en inspirer : j’ai une solution pour vous !

Ma formation Exploration Brevets vous apprendra pas à pas comment exploiter facilement la mine d’or des bases brevets pour ne pas réinventer la roue ou pour explorer de nouvelles opportunités technologiques pour votre entreprise.

Vous apprendrez :

  • Comment tirer profit des bases brevet au bon moment pour innover intelligemment
  • Comment conduire une recherche sans vous perdre dans les millions de brevets disponibles
  • Les astuces pour analyser les brevets rapidement et évaluer leur pertinence
  • Comment créer facilement une synthèse de vos recherches de brevets et la partager 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.