TRIZ pour les nuls : 40 principes d’innovation

Cette partie de TRIZ est généralement utilisée pour la résolution de problèmes. Elle illustre une série de 40 principes d’innovation qui sont autant de pistes de réflexion pour apporter de nouvelles solutions à des problématiques techniques.

La force de Guenrich Altshuller, créateur de TRIZ, a été d’une part de les énoncer et d’autre part de les sélectionner en fonction du problème à résoudre. Relire ces principes sera pour vous l’occasion de vous réapproprier des leviers de conception qui fonctionnent dans de nombreuses situations.

Dans le cadre de résolution de problèmes, à travers une matrice, la démarche de TRIZ offre la possibilité de réduire le nombre de principes qui répondront le mieux à un problème énoncé.

Mais dans le cadre d’un nouveau produit, je vous invite vraiment à vous les approprier tous. Vous développerez ainsi votre capacité à apporter des solutions intéressantes et originales.

Découvrez comment utiliser les 40 principes d’innovation de TRIZ et de nombreux exemples pour bien les comprendre.

Principe d’innovation #1 : Segmentation

Que se passe-t-il si vous segmentez l’objet ?

Comment faire ?

  • Diviser l’objet en parties indépendantes.
  • Rendre le produit démontable.
  • Accroître le degré de segmentation ou de fragmentation de l’objet.

Exemples :

pizza predecoupee et velo en kit
La pizza Buitoni est pré-découpée en 12 parts égales. Le vélo en bois Ikea est livré en kit pouvant se transformer en tabouret après démontage.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #2 : Extraction

Quelle partie pouvez-vous enlever ou sacrifier ?

Comment faire ?

  • Extraire de l’objet une partie ou une de ses propriétés perturbatrices.
  • Extraire ou isoler seulement la propriété ou la partie utile.

Exemples :

Vitamines et minéraux isolés pour un complément alimentaire. le tire-bouchon Screw-pull extrait le bouchon par une simple rotation => suppression des deux bras que l’on devait abaisser …

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #3 : Qualité locale

Quelle partie de l’objet voulez-vous changer localement ?

Comment faire ?

  • Passer d’une structure homogène d’un objet à une structure non homogène, ou passer d’un environnement homogène à un environnement non homogène.
  • Faire en sorte que chaque partie de l’objet réalise une fonction différente dans les meilleures conditions possibles.
  • Spécialiser les différentes parties d’un objet => faire en sorte que chaque partie remplisse une fonction utile différente.

Exemples :

Le bout du tournevis est magnétique pour maintenir la vis accrochée. Les gants sont tricotés avec des extrémités spéciales permettant de manipuler un écran tactile de smarphone.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #4 : Asymétrie

Que se passe-t-il si vous cassez la symétrie de l’objet ?

Comment faire ?

  • Remplacer la forme symétrique d’un objet en une forme asymétrique.
  • Si l’objet est déjà asymétrique, renforcer son asymétrie.

Exemples :

Les fils d’écouteur Bang & Olufsen sont asymétriques pour faciliter le passage du fil lorsque le baladeur MP3 est dans une poche latérale. Le parapluie Senz est asymétrique pour mieux se protéger du vent ou pour abriter deux personnes plus facilement.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #5 : Groupement

Est-il possible de grouper des objets destinés à des opérations parallèles ?

Comment faire ?

  • Grouper ou fusionner les objets identiques ou similaires, assembler les parties identiques, destinées à des opérations parallèles ou contiguës.
  • Combiner, regrouper dans le temps les opérations homogènes ou contiguës.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Groupez plusieurs parties de votre produit

Exemples :

Le shampoing 2 en 1 Elseve de L’Oréal nettoie et nourrit les cheveux en même temps. Le décapeur thermique chauffe et racle la peinture en même temps.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #6 : Multifonctions

Est-il possible de rendre l’objet multi-fonctionnel ?

Comment faire ?

  • Rendre apte une partie de l’objet à réaliser plusieurs fonctions pour remplacer les fonctions des autres parties de l’objet.

Exemples :

Le couteau suisse multi-fonctions. Le smartphone qui est bien plus qu’un simple téléphone …

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #7 : Inclusion (poupées russes)

Que se passe-t-il si vous placez un objet dans un autre ?

Comment faire ?

  • Placer successivement les objets les uns dans les autres.
  • Emboîter une partie de l’objet dans une partie creuse de l’autre.

Exemples :

Le bidon Double-Use d’Aptonia intègre une dosette de produit énergétique parfumée dont le débit peut être réglé. Ce tournevis intègre un set d’embouts disponibles dans le manche qui s’ouvre comme une boite.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #8 : Contrepoids

Existe-il un contre poids pour compenser le poids ?

Comment faire ?

  • Compenser la masse d’un objet par combinaison avec un ou d’autres objets possédant une force ascensionnelle.
  • Compenser la masse d’un objet grâce à des interactions avec l’environnement : force aérodynamique, hydrodynamique, de flottabilité…

Exemples :

Le bracelet bouée Kingii permet de remonter le poids du corps à la surface de l’eau pour éviter la noyade. Le volet roulant à tirage direct est muni d’un ressort de compensation intégré dans l’arbre d’enroulement lui permettant d’être monté ou descendu sans effort.

Retour en haut


Principe d’innovation #9 : Action contraire préalable

Comment anticiper une action contraire qui sera utile plus tard ?

Comment faire ?

  • S’il est nécessaire d’effectuer une action qui engendrera des effets utiles et nuisibles il faut procéder à une action préventive pour contrôler les effets nuisibles.
  • Si un objet doit supporter en fonctionnement des tensions indésirables mais connues il faut le soumettre à une tension préalable contraire.

Exemples :

Le vaccin est un antigène destiné à stimuler les défenses naturelles de l’organisme pour créer durablement une réaction immunitaire. Les fabricants dépensent de l’argent pour offrir des échantillons gratuits afin d’en vendre en un second temps.

Retour en haut


Principe d’innovation #10 : Action préliminaire

Qu’est-ce qui peut être fait en avance ?

Comment faire ?

  • Réaliser une action requise plus tard, entièrement ou partiellement, avant qu’elle ne soit nécessaire.
  • Pré-positionner les objets pour qu’ils entrent en action efficacement et sans perte de temps.

Exemples :

Les frites à cuire au four Mc-Cain ont été préalablement enrobées de matière grasse. Le papier toilette a été préalablement découpé pour en faciliter l’usage.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #11 : Protection préalable

Qu’est-ce qui peut être anticiper en cas d’urgence ?

Comment faire ?

  • Compenser le manque de fiabilité relative d’un objet par des mesures préventives.

Exemples :

Le sac à dos Air-bag permet d’éviter d’être enseveli en cas d’avalanche. Le patch Compeed crée une seconde peau pour prévenir des risques d’ampoules.

Retour en haut


Principe d’innovation #12 : Equi-potentiel

Quelle condition opérationnelle peut être changée pour atteindre le niveau souhaité ?

Comment faire ?

  • Dans un champ potentiel, limiter les possibilités de changer de position.
  • Changer les conditions de travail pour éviter de devoir lever ou baisser un objet dans le champ gravitationnel.

Exemples :

Le potager en hauteur permet de jardiner tranquillement sans se baisser. L’accès aux portes des TGV à deux étages a été abaissé au niveau du quai pour faciliter l’embarquement.

Retour en haut


Principe d’innovation #13 : Inversion

Qu’est ce que l’on peut faire à l’envers ?

Comment faire ?

  • Inverser l’action utilisée normalement pour résoudre le problème.
  • Rendre fixe les pièces mobiles et rendre mobile les parties fixes.
  • Retourner l’objet ou inverser le processus.

Exemples :

Les palmes Weego de la marque Tribord permettent de marcher normalement lorsque l’on bascule la voilure en arrière. Le tapis de course vous permet de courir sur place en faisant défiler un tapis roulant sous vos pieds.

Retour en haut


Principe d’innovation #14 : Courbe

Qu’est-ce qui se passe si vous incurvez les objets ?

Comment faire ?

  • Remplacer les droites par des courbes, les plans par des hémisphères, les cubes par des sphères …
  • Utiliser des rouleaux, sphères, spirales, voûtes …
  • Remplacer les translations par des rotations, utiliser les forces centrifuges …

Exemples :

La brosse à dent Oral B est munie d’une tête rotative. La télévision à écran incurvée permet une meilleure vision panoramique.

Retour en haut


Principe d’innovation #15 : Dynamisme

Quelle partie peut se déplacer par rapport aux autres pour renforcer son dynamisme ?

Comment faire ?

  • Permettre ou prévoir l’ajustement des caractéristiques d’un objet pour rendre son action optimale ou pour se placer dans les meilleures conditions opératoires.
  • Diviser un objet en éléments pouvant se déplacer les uns par rapport aux autres.
  • Rendre flexible ou adaptable l’objet rigide ou non flexible.

Exemples :

Le vélo pliable B-fold de la marque Btwin adapte sa géométrie pour être transporté plus facilement. Le set de ping-pong Rollnet d’Artengo s’adapte sur n’importe quel support.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #16 : Excessif ou partiel

Que se passe-t-il si l’objet est légèrement moins ou légèrement plus … ?

Comment faire ?

  • S’il est difficile d’obtenir le résultat à 100 % d’une manière donnée, réalisez partiellement ou à l’excès l’action pour simplifier le problème.

Exemples :

Le Post-it de 3M ne colle pas très bien mais suffisamment pour que le papier tienne sur son support et s’enlève sans laisser de trace. Les prix situés juste au dessous d’une dizaine ont un impact psychologique important au moment de l’acte d’achat.

Retour en haut


Principe d’innovation #17 : Autre dimension

Que se passe-t-il dans une autre dimension ?

Comment faire ?

  • Ajouter une dimension : déplacer un objet dans un plan plutôt que suivant une ligne, dans l’espace plutôt que dans un plan.
  • Utiliser un assemblage multicouches d’objets plutôt que mono-couche.
  • Incliner ou réorienter l’objet, le positionner sur un de ses côtés.
  • Utiliser une autre face que celle utilisée.
  • Utiliser des flux optiques dirigés sur une surface voisine ou sur la face opposée à celle utilisée.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  TRIZ pour les nuls : 8 lois d'évolution d'un produit

Exemples :

L’écran LCD de l’appareil photo numérique Lumix est articulé pour visionner la prise de vue dans n’importe quelle position. Le QR code présent sur le produit permet à l’utilisateur d’avoir accès immédiatement à d’autres informations disponibles sur internet.

Pour en savoir plus sur ce principe d’innovation >>> Cliquez ici <<<

Retour en haut


Principe d’innovation #18 : Vibration

Que se passe-t-il si l’objet rentre en vibration ?

Comment faire ?

  • Faire osciller ou vibrer un objet.
  • Si l’oscillation existe déjà, augmenter la fréquence.
  • Utiliser la fréquence de résonance.
  • Remplacer les vibrations mécaniques par des vibrations piézo-électriques.
  • Combiner les ultrasons et les champs électromagnétiques.

Exemples :

Les smartphones sont munis de vibreur pour être averti d’un appel sans faire de bruit. Le nettoyeur ultrason permet de nettoyer des pièces rapidement et sans solvant.

Retour en haut


Principe d’innovation #19 : Action périodique

Que se passe-t-il si vous mettez en place des actions périodiques ?

Comment faire ?

  • Remplacer une action continue par une action périodique ou par une impulsion.
  • Si l’action est déjà périodique, modifier sa fréquence ou sa période.
  • Utiliser les pauses entre les impulsions pour réaliser une autre action.

Exemples :

Les feux tricolores agissent de manière périodique pour gérer la circulation. Le magazine Science & Vie modifie sa fréquence de diffusion en éditant régulièrement des numéros hors-séries.

Retour en haut


Principe d’innovation #20 : Continuité

Que se passe-t-il si vous adoptez une action continue ?

Comment faire ?

  • Travailler en continu, privilégier les actions ou toutes les parties de l’objet travaillant en permanence à plein régime.
  • Éliminer les temps morts, les marches à vide, les actions intermittentes.

Exemples :

Les stations service distribuent du carburant 24h/24h. Le parc Tropical Island en Allemagne est couvert pour être ouvert toute l’année.

Retour en haut


Principe d’innovation #21 : Vitesse élevée

Qu’arrive-t-il à l’objet à grande vitesse ?

Comment faire ?

  • Conduire le procédé ou certaines de ses étapes (celles néfastes, dangereuses, hasardeuses) à grande vitesse.

Exemples :

Le télépéage “sans arrêt” permet au véhicule de passer à 30km/h grâce à une détection du véhicule anticipée et un traitement de l’information ultra rapide. Le paiement sans carte accélère le passage en caisse sans être obligé de taper son code secret.

Retour en haut


Principe d’innovation #22 : Conversion

Est-il possible d’utiliser des facteurs nocifs pour conduire à des effets positifs ?

Comment faire ?

  • Utiliser les effets nuisibles pour obtenir une action positive.
  • Éliminer un facteur nuisible en le combinant avec d’autres effets néfastes.
  • Amplifier un effet nuisible jusqu’à ce qu’il cesse d’être néfaste.

Exemples :

Le composteur permet de recycler certains déchets alimentaires pour recréer du compost fertile. Le Botox utilisé pour retendre la peau est à la base une toxine pouvant créer des paralysies musculaires.

Retour en haut


Principe d’innovation #23 : Rétroaction

Que se passe-t-il si vous introduisez un feedback ?

Comment faire ?

  • Introduire un asservissement (réponse, vérification) pour améliorer un procédé ou une action.
  • Si l’asservissement est déjà en place, le modifier (ampleur, influence).

Exemples :

Les likes Facebook informent du niveau de satisfaction des lecteurs. A l’entrée des villes, des panneaux informent en temps réel du niveau de remplissage des parkings.

Retour en haut


Principe d’innovation #24 : Intermédiaire

Quel objet intermédiaire peut être opérationnel momentanément ?

Comment faire ?

  • Utiliser un objet ou un procédé intermédiaire pour transmettre l’action.
  • Combiner temporairement l’objet à un autre, lequel devra pouvoir être enlevé facilement (réversibilité).

Exemples :

Le traditionnel chausse pied facilite le chaussage. Le coussin Win-bag permet de pré-positionner correctement une fenêtre sans effort avant sa fixation.

Retour en haut


Principe d’innovation #25 : Self service

Comment pouvez-vous rendre l’objet autonome ?

Comment faire ?

  • Rendre l’objet autonome (y compris auto entretien) en ajoutant des fonctions auxiliaires utiles.
  • Utiliser des ressources gaspillées ou perdues : énergie, déchets…

Exemples :

Le robot aspirateur est totalement autonome pour faire le ménage. Le robinet automatique déclenche l’arrivée d’eau par une détection infrarouge de la présence des mains.

Retour en haut


Principe d’innovation #26 : Copie

Est-ce suffisant d’utiliser une copie d’un objet ?

Comment faire ?

  • Utiliser des copies simplifiées et bon marché plutôt qu’un objet complexe, cher, fragile.
  • Remplacer un objet ou un procédé par leurs copies optiques.
  • Si des copies optiques sont déjà utilisées, passer à des copies dans l’infrarouge ou l’ultraviolet.

Exemples :

Dans certaines situations, les fleurs artificielles sont suffisantes et ne demandent pas d’entretien. Un épouvantail peut se révéler suffisant pour éloigner les oiseaux.

Retour en haut


Principe d’innovation #27 : Éphémère et bon marché

Qu’est-ce qui peut être remplacé par des objets “jetables” ?

Comment faire ?

  • Remplacer un objet cher par de nombreux objets bon marché, en renonçant à certaines propriétés (comme la durée de vie)

Exemples :

Rasoir jetable Gilette. Verres jetables multicolores. Aujourd’hui ce principe a donné lieu à ne nombreuses dérives de point de vue écologique mais rien n’empêche d’imaginer ces produits biodégradables.

Retour en haut


Principe d’innovation #28 : Interaction non mécanique

Quel moyen sensoriel peut remplacer un moyen mécanique ?

Comment faire ?

  • Remplacer un système mécanique par des moyens sensoriels (optique, acoustique, toucher, olfactif).
  • Interagir avec l’objet avec des champs électriques, magnétiques, électromagnétiques.
  • Passer de champs statiques (espace ou temps) à des champs mobiles (espaces ou temps), de champs non structurés à des champs structurés.
  • Combiner l’utilisation de champs avec l’utilisation de particules activées par un champ (ferromagnétiques notamment).

Exemples :

La montre smart brail permet aux non voyants de connaitre l’heure et lire emails ou ebook. Le répulsif ultrason pour moustique se branche directement sur une prise de courant.

Retour en haut


Principe d’innovation #29 : Fluide

Est-ce possible de remplacer des parties solides par un fluide ?

Comment faire ?

  • Remplacer les parties solides d’un objet par du gaz ou du liquide : objets gonflables, objets remplis d’air ou d’eau.

Exemples :

Les chaussures Nike air renferment une capsule d’air dans la semelle pour amortir le poids du corps. Le coussin de voyage se gonfle avant d’être utilisé et se dégonfle avant d’être rangé.

Retour en haut


Principe d’innovation #30 : Membrane flexible

Comment pouvez-vous isoler ou protéger l’objet par un film ?

Comment faire ?

  • Remplacer les structures tridimensionnelles par des membranes souples et des films minces.
  • Isoler l’objet de son environnement en utilisant des membranes souples ou des films minces.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment innover grâce aux brevets existants

Exemples :

Le film de protection pour écran de smart phone le protège des rayures et des impacts. la crème solaire s’étale pour créer un film protecteur contre les UV.

Retour en haut


Principe d’innovation #31 : Porosité

Que se passe-t-il si vous utilisez des matériaux poreux ?

Comment faire ?

  • Rendre un objet poreux ou lui adjoindre des éléments poreux (inserts, revêtement…).
  • Si l’objet est déjà poreux, remplir les porosités d’une substance utile (ou fonction utile).

Exemples :

L’applicateur de cirage de chaussures est muni d’un embout éponge pour faciliter l’étalage de la cire. Le diffuseur d’eau est muni d’un embout conique micro-poreux pour ralentir et maîtriser le débit d’arrosage.

Retour en haut


Principe d’innovation #32 : Changement de couleur

Est-il possible de changer la couleur de l’objet ou sa transparence ?

Comment faire ?

  • Modifier la couleur d’un objet ou de son environnement.
  • Modifier le degré de transparence d’un objet ou de son environnement.
  • Utiliser des colorants (additifs) pour observer des objets (processus) difficiles à observer.
  • Si de tels additifs sont déjà utilisés, utiliser des atomes repérables.

Exemples :

Le concept One-Many de la marque Newfeel permet d’acheter 1 semelle pour le confort et plusieurs tiges pour des styles différents à moindre coût. Les verres photochromique Transition de la marque Essilor adaptent leur teinte en fonction de la luminosité.

Retour en haut


Principe d’innovation #33 : Homogénéité

Que se passe-t-il si les objets sont similaires ou les mêmes ?

Comment faire ?

  • Utiliser le même matériau pour les objets interagissant avec un objet donné ou des matériaux ayant des propriétés similaires ou proches.

Exemples :

La tasse Lavazza est composée de biscuit qui habituellement accompagne le café au moment de la dégustation. Les implants capillaires sont prélevés sur la couronne pour être ensuite replacés sur la zone dégarnie.

Retour en haut


Principe d’innovation #34 : Rejet et régénération

Est-il possible d’éliminer ou recycler l’objet ?

Comment faire ?

  • Éliminer (par dissolution, évaporation…) les parties de l’objet qui ont fini de remplir leurs fonctions ou les modifier directement pendant l’opération.
  • Inversement, régénérer ou récupérer les consommables directement pendant l’opération.

Exemples :

Ces cartouches d’encre pour imprimante sont recyclables. Les batteries Energizer sont rechargeables 1000 fois à l’aide d’un chargeur connectable à une prise de courant.

Retour en haut


Principe d’innovation #35 : Valeur d’un paramètre

Est-il possible de changer un ou plusieurs paramètres de l’objet ?

Comment faire ?

  • Changer de phase : solide, liquide, gazeux.
  • Changer la concentration, la densité ou la consistance.
  • Modifier le degré de flexibilité.
  • Changer la température.

Exemples :

La savon Palmolive est présenté sous forme liquide et distribué par un système doseur. WD40 propose une solution pour pulvériser de la graisse en micro particules.

Retour en haut


Principe d’innovation #36 : Phase de transition

Comment utiliser les transitions de phase ?

Comment faire ?

  • Utiliser les phénomènes liés aux changements de phase : changement de volume, création ou perte de chaleur…

Exemples :

Le pack ColdHot de 3M est doté d’un gel qui durcit au congélateur et conserve le froid durablement lorsqu’il est placé sur une entorse. Le gel anti-septique Nexcare de 3M s’évapore lorsque l’on se frotte les mains, ce qui évite de les essuyer par la suite.

Retour en haut


Principe d’innovation #37 : Dilatation

Quelle partie spécifique voulez-vous essayer de dilater ?

Comment faire ?

  • Utiliser la dilatation ou la contraction thermique des matériaux.
  • Si la dilatation thermique est déjà utilisée, utiliser plusieurs matériaux aux coefficients de dilatation thermique différents.

Exemples :

La dilatation du mercure ou de l’alcool permet d’indiquer la t°C mesurée. La vanne thermostatique intègre une sonde thermosensible qui régule le débit d’eau en fonction de la t°C ambiante désirée.

Retour en haut


Principe d’innovation #38 : Oxydants puissants

Que se passe-il si vous ajoutez un activateur ?

Comment faire ?

  • Remplacer l’air par de l’air enrichi en oxygène.
  • Remplacer l’air enrichi en oxygène par de l’oxygène pur.
  • Exposer l’air ou l’oxygène à des radiations ionisantes.
  • Utiliser de l’oxygène ionisé.
  • Remplacer l’oxygène ionisé par de l’ozone.

Exemples :

Les pastilles activateur de blanc libèrent de l’oxygène actif pour détacher, purifier et blanchir le linge blanc. Ce casque de coiffure permet de générer une vapeur très riche en oxygène dont l’action, alliée à celle des produits, laisse les cheveux souples et brillants .

Retour en haut


Principe d’innovation #39 : Élément inerte

Que se passe-il si vous ajoutez une partie neutre ?

Comment faire ?

  • Remplacer l’environnement normal par un environnement inerte, réaliser le processus sous vide.
  • Ajouter des éléments neutres ou des additifs inertes.

Exemples :

L’extincteur génère de la mousse qui en se déposant empêche l’air d’alimenter le feu et prévient des risques de ré-inflammation. Le conditionnement sous atmosphère modifiée et inerte permet de réduire, voire d’éliminer les dégradations qui altèrent les aliments.

Retour en haut


Principe d’innovation #40 : Composites

Pouvez-vous faire quelque chose de nouveau en combinant des matériaux ?

Comment faire ?

  • Remplacer les matériaux homogènes par des matériaux composites.

Exemples :

Le béton armé est composé d’une armature en acier améliorant considérablement sa résistance. Ce cadre en vélo est composé de fibres en carbone lui conférant légèreté, robustesse et confort.

Retour en haut


Chaque principe représente à lui seul une opportunité de faire évoluer votre produit. Et tous les exemples cités seront pour vous l’occasion de mieux mémoriser des solutions de mise en œuvre.

Appliquez dès à présent ces principes d’innovation pour la création d’un nouveau produit !

1 – Pour commencer, choisissez un produit de votre gamme qui n’a pas été retravaillé depuis longtemps.

2 – Ensuite, appliquez ces principes dans l’ordre que vous voulez, mais traitez-les tous en vous posant la question que vous retrouverez au dessous de chaque titre. Si un principe ne vous inspire pas… passez au suivant.

3 – En même temps, listez sur une feuille, sans censure, toutes les idées qui vous passent par la tête. Vous pouvez faire l’exercice seul mais l’idéal est de le pratiquer à 3 ou 4 personnes, pas plus.

4 – Puis, sélectionnez en groupe les 3 idées les plus fortes.

5 – Enfin, donnez leur un nom et faites-en une première esquisse pour une future présentation.

;)

Voilà, c’est la fin de cet article. Si vous avez trouvé le contenu intéressant, n’hésitez pas à ajouter vos commentaires en dessous. Et le partager avec vos amis ou vos collègues si vous pensez que ça pourrait leur être utile

A très vite sur le blog Innover malin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *